compte rendu abusif IEF

L'IEF en danger et les contrôles sabotés, sur les comptes rendus, qui en sont abusifs et les lois pas respectées. Directives en place malgré la loi pas passée...

Bonsoir 

Suite à la loi sur les séparatismes, l'IEF en famille est attaquée de toutes parts, à ce jour on constate, sur plusieurs associations, collectifs, blogs, échanges sur l'IEF une recrudescence de comptes rendus abusifs, lors des retours des contrôles organisés par l'inspection académique, et l'éducation nationale.

Beaucoup de parents dispensant, l'IEF se voit avec des remarques d'une violences psychologiques telles, que les enfants et ados deviennent des cancres, pire encore ils n'ont qu'a se battre à l'école et ne pas se laisser faire, c'est ça la vraie vie je cite de la part d'une conseillère pédagogique. 

Visiblement la loi, n'est elle pas encore passée, que les directives ont déjà été données, résultats tout pense à croire, que la machine est lancée pour éradiquer l'IEF et advienne que pourra pour nos enfants et ados. 

Ma fille en a fait les frais, un compte rendu abusif, méprisant, et tout contraire, au jour de du contrôle, et comment éradiquer l'IEF en cassant l'enfant, il est évidement , que je ne vais pas en rester là. pas en rester là, ma fille est une TPHI et entendre dire qu'elle est limite illettrée avec un QI de 130 affligeant,  c'est intolérable de faire subir, à nos enfants cette chasse aux sorcières. 

Nous ne sommes pas contre, que nos enfants, retournent à l'école, mais alors il faut revoir totalement, l'EN, ses méthodes instructives et pédagogiques, plus de harcèlements, plus de violences éducatives ordinaires, plus de violences physiques et psychologiques, plus d'adaptation, dans une classe de 24 élèves il y a 24 profils. Plus d'inclusions, plus de violences sexuelles. Plus de moyens tant financiers que formations. 
Plus de soutien et de moyens pour les enseignants, les équipes éducatives et pédagogiques. 

Revoir les programmes et pour cause du CP au CM2 c'est quasi  la même, et de la 6ème à la 2de idem, à quelques leçons près. 

Stop à cette acharnement il est temps que ça cesse, parce que ce n'est pas l'école de la confiance, mais l'école de la désenchantée. 
Il est certain, que je ne laisserai pas continuer cet acharnement, sur nos enfants. Un pays qui ne prend pas soin de ses anciens, qu'en est il pour nos enfants, on le constate, nos foyers et structures de l'ase, débordent, et le gouvernement s'attaque à des faux problèmes, purement à des fins politiques et électoralistes. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.