loccitan01
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 oct. 2020

Blanquer ou la honte de l'esprit français

loccitan01
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Non seulement, Blanquer représente un excellent exemple de terrorisme intellectuel,mais on n'a pas fait pire ministre de l'EN, en tout point, oui, pire que Luc Ferry, il fallait le faire. Il a sali la fonction pour longtemps. Il  n'a rien à envier en matière de malhonnêteté intellectuelle, à des Bolsonaro, Salvini, Le Pen ou Trump. On peut être d'accord ou non mais la loi autorise les femmes voilées à accompagner les sorties scolaires. Mais il se permet, à revers de toute déontologie, de qualifier leur présence de non souhaitable. Attitude inadmissible qui l'aurait amener à démissionner dans n'importe quels pays anglo-saxons ou scandinaves. Pire, il persiste en affichant publiquement son soutien aux cadors du printemps républicain, à coup de cérémonie d'hommages au ministère, quand bien même privée. Reste le symbole et le message envoyée. Les communes louent des salles  pour ce genre de fêtes. Aussi, une nouvelle ligne rouge est franchie en reprenant et promouvant les thèses minables des "Philosophes du Dimanche", dont la pensée n'est que le reflet à la ligne éditoriale de Valeurs Actuelles et de CNews. C'est la promotion de la médiocrité. Blanquer a ses références, dont acte, mais ne dénigrez pas les milliers de chercheurs, enseignants, universitaires, qui chaque jour essaient d'élever le débat et de protéger l'esprit critique, au prix de l'application d'une méthodologies et de sources irréprochables. Tout le contraire des idôles  de Blanquer. Il rendrait service à l'esprit français en démissionnant.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et le collectif Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat