Landivisiau ... Non à la centrale !!!

Communiqué des associations "Landivisiau doit dire non à la centrale","Force5","S-eau-S",et le collectif "La Centrale Agace".

SANTE

La centrale dégradera la qualité de l'air.Il y aura une émission dans l'atmosphère d'oxydes d'azote et de microparticules ayant un impact,à plus ou moins long terme,sur la santé,par l'augmentation des facteurs de risque de pathologies respiratoires,plus particulièrement chez les populations sensibles (enfants,personnes âgées,asthmatiques ...) et de cancers. Cette menace sera particulièrement active les jours sans vent et avec brouillard.

ENVIRONNEMENT

Pour une question de rentabilité financière,la centrale devra fonctionner le plus souvent possible,et non pas uniquement en période de forte consommation d'électricité,comme annoncé par les promoteurs du projet. Même s'il y a progrès incontestable par rapport aux centrales à charbon ou à fioul,une centrale à gaz libère chaque jour de très grandes quantités de monoxyde et dioxyde de carbone,responsables,en grande partie, de l'effet de serre et par suite du réchauffement climatique. Ceci est contraire aux engagements internationaux de la France visant à réduire ce phénomène,dont les conséquences sont déjà manifestes ( inondations, disparition des glaciers, aggravation et fréquence des cataclysmes climatiques, etc ). Malgré les progrès de la technique,la combustion du gaz naturel pour produire de l'électricité se traduit par un piètre rendement, du fait des pertes tout au long du processus jusqu'à l'utilisateur final. Le chauffage de certains bâtiments publics ne change pas grand-chose au bilan énergétique global. Le refroidissement pour condenser l'eau de la turbine à vapeur,sera assuré par une circulation d'air frais et brassé par d'imposants ventilateurs. Il y aura donc des nuisances sonores,plus ou moins perceptibles selon le sens du vent.Enfin le gazoduc et la ligne à haute tension traverseront la vallée de l'Elorn,vallée classée zone NATURA 2000 pour sa biodiversité. Cela ne constitu-t-il pas une décision contradictoire de la part de l'état ?

RACCORDEMENT GAZIER ENTRE DIRINON ET LANDIVISIAU

L'alimentation de la centrale implique le renforcement et l'extension du réseau de gazoduc. Quelles seront les conséquences pour les propriétaires des terrains où ces conduites seront enfouies ? Y aura-t-il juste indemnisation ? Enfin,à plus long terme,se posera la question du devenir de ces gazoducs après la fin de vie de la centrale. Et la centrale proprement dite; son démantèlement ultérieur est-il prévu ? Où bien laissera-t-on tout ceci en "cadeau" aux générations futures ? A notre connaissance,les promoteurs du projet affirment qu'il n'y aura pas de stockage de gaz. En sera-t-il toujours ainsi après quelques temps d'exploitation ? Un stockage de gaz est une installation à risque, de type Sévéso. A ce titre, elle pourrait impliquer de coûteux travaux de mise aux normes,pour les logements implanté dans un certain périmètre.

RACCORDEMENT ELECTRIQUE ENTRE LANDIVISIAU ET LA MARTYRE


La ligne à très haute tension entre la centrale et le poste de raccordement sera enfouie. De nombreuses études médicales démontrent l'impact nocif (fatigue,irritabilité,stress,leucémie,etc...) sur les hommes et les animaux,des champs magnétiques générés par les lignes à haute tension,surtout lorsqu'elles sont enterrées. Quelles sont les dispositions prévues face à ces risques ?

ECONOMIE

Le financement des gazoducs et de la ligne à haute tension sera à la charge de l'état et des collectivités. On peut s'attendre,comme toujours en la matière, à des dépassement très importants des coûts prévisionnels. La phase de construction proprement dite générera un peu d'emploi local,mais bénéficiera aux grands groupes de BTP et industriels (Siemens) ayant,seuls,les compétences techniques requises. En phase opérationnelle, la centrale n'emploiera qu'une trentaine de personnes pour produire une électricité que l'on gaspille. Une politique ambitieuse d'économies d'énergie,et d'isolation des logements générerait bien plus d'emplois locaux pérennes. 97% du gaz est importé principalement de Russie et du Magrheb. En plus des aléas politiques,nous sommes à la merci des fournisseurs et de leur prix sur un marché de plus en plus volatil. La Bretagne ne gagnera donc pas en indépendance énergétique. La facture énergétique pèse lourd sur les budgets. Avec le prix des énergies fossiles et nucléaires en constante progression,seule une politique volontariste de diminution de la consommation, et de recours massif aux énergies renouvelables, est de nature  à réduire la précarité énergétique des breton(ne)s;

CE PROJET DE CENTRALE EST UNE ABERRATION:  INNUTILE,DANGEREUX ET COÛTEUX !!!


Ci jointe une pétition en ligne : http://www.mesopinions.com/Landivisiau-doit-dire-non-a-la-centrale-petition-petitions-69d93830a41a5b683f6dfc6179cddac0.html

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.