LoloGaga
Graphiste artiste plasticien
Abonné·e de Mediapart

20 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 nov. 2019

Rosmerta en Avignon, le jugement donne droit aux migrants et aux bénévoles

Un anniversaire en forme de victoire : le TGI d'Avignon a ordonné l'expulsion des lieux appartenant au diocèse et occupés par plusieurs familles de migrants depuis un an. Mais un délai de 3 ans et demi devrait permettre à l'association de se retourner. Un grand soulagement donc, et une belle reconnaissance légitime de la grande valeur du travail des 150 bénévoles que compte Rosmerta aujourd'hui.

LoloGaga
Graphiste artiste plasticien
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© L. Gaignebet

Un anniversaire en forme de victoire :

 
Lundi 28 octobre, le jugement du tribunal d'Avignon a donné le droit aux cinq familles de migrants de continuer à loger dans l'ancienne école qu'ils occupent et cela pendant une durée d'au moins 3 ans et + (en comptant la trêve hivernale). Au delà de ce délai, l'association pourra être expulsée afin que le diocèse d'Avignon récupère les lieux lui appartenant. 

© Association ROSMERTA - Avignon


Un temps bien nécessaire pour trouver des solutions, comme le rachat des locaux par la municipalité d'Avignon ou avec l'aide de la Fondation "Abbé Pierre", ce qui serait la meilleure solution afin de rendre cet hébergement "durable". 

Autre bonne nouvelle : l’indemnité d’occupation mensuelle demandée par le diocèse lui a été refusée.

« Nous sommes très contents. Les habitants aussi sont soulagés. » nous disent Chantal Raffanel et tous les autres bénévoles de l’association Rosmerta d’Avignon qui se battent depuis un an déjà pour héberger une cinquantaine de migrants et leur assurer toutes les démarches administratives nécessaires à leur régularisation, au maintien de leur bonne santé et à leur insertion sociale. 
« Le jugement reconnaît notre travail, la situation des habitants, et notre utilité. Maintenant, nous allons pouvoir nous organiser sur la durée, dans un mode de gestion le plus collectif possible. »

© L. Gaignebet

D'après Alain, l'un des bénévoles qui ne compte pas l'énergie et le temps dépensés depuis plusieurs mois pour héberger et s'occuper de ces jeunes en détresse :

"Cette décision, c'est du jamais vu !

Une reconnaissance du travail des bénévoles et du droit des personnes exilés qui est sans équivalent en France"

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — International
À travers le monde, des armes « made in France » répriment et tuent
À la veille de la tournée dans le Golfe du président français Emmanuel Macron, du 3 au 4 décembre, les preuves s’accumulent sans émouvoir, au sommet de l’État. Des armes « made in France » participent à la répression politique dans plusieurs pays, au meurtre de civils dans les pires conflits de la planète, au mépris des valeurs et des engagements internationaux de Paris.
par Rachida El Azzouzi
Journal — International
Russie : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Mosquée « pro-djihad » : au Conseil d’État, le ministère de l’intérieur se débat dans ses notes blanches
Vendredi 26 novembre, le Conseil d’État a examiné le référé de la mosquée d’Allonnes, qui conteste sa fermeture pour six mois ordonnée par arrêté préfectoral le 25 octobre. Devant les magistrats, la valeur de feuilles volantes sans en-tête, date ni signature, a semblé s’imposer face aux arguments étayés de la défense. Compte-rendu.
par Lou Syrah
Journal — Économie
Leroy Merlin, des bénéfices records et des salariés en lutte pour 80 euros
Depuis le 17 novembre, une cinquantaine de salariés de Leroy Merlin bloquent l’entrepôt de Valence, dans le cadre d’une grève inédite sur plusieurs sites de l’enseigne de bricolage. Salariés des magasins et des entrepôts réclament des augmentations et un meilleur partage des bénéfices.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay
Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP