Turlututu Chapeau Pointu

On vit une époque étonnante : Joggeurs pressés, meutes de VTT, et même un banc de nageurs, dis donc

 © LoloGaga © LoloGaga
Ce matin samedi, je marche quelques kilomètres au bord du canal, les arbres, l'ombre, la garrigue, on respire.

Je m'assoie sur les marches serrées permettant d'accéder au bord de l'eau, a l'ombre d'un pont de pierre, comme une petite arche, le sentier enjambant le canal, sors mon book et dessine (ce dessin que vous vrrez en bas..)

Quelle drôle d'époque nous vivons :

 

J'ai croisé des joggeurs, mesurant leur temps avec des appareils aux bras ou aux jambes, visage tendu, fatigué, vite, vite... faut aller vite. Une sorte de compte avec la vie.. Il y ceux qui disent bonjour, d'autres non trop concentrés.

Bon jusque là ça va, encore que...

Arrive un groupe de VTtistes, vous voyez, comme une meute avec les meneurs et tout ça. En groupe mais pas pour autant plus avancés sur la direction à suivre pour regagner Fontaine de Vaucluse.

Ah ben Y a le chemin, la piste ici, quoique descendez a l'aqueduc, c'est juste là-bas (Yark, une pente à pieds de 70 m à 50° avec les vélos .. bref, c'est ça ou le chemin de caillou)

Que je leur dit

Mais le pompon ce fut un banc de nageurs, avec bonnets, attention, et le maillot de compette, les lunettes, la combi pour les plus malins. A nager dans le canal à 12°, passant sous les arches, les ponts..., suivant le courant dans le flot, encerclés de pentes de béton. La Totale.

Et se dirigeant vers... vers l'aqueduc, vous savez, celui de 50 m de haut !

La France est un pays sportif, c'est pas plus mal me suis-je dis, tout en pensant aux 5 bornes qu'il me restait à marcher pour le retour.

Ballade au bord du canal © Lolo Gaignebet Ballade au bord du canal © Lolo Gaignebet

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.