Libéré de prison, Abdel Zahiri reprend contact avec les gilets jaunes d'Avignon

Abdel Zahiri est sorti de prison le samedi 20 avril au matin après trois mois de détention. De nombreux gilets jaunes d'Avignon et du Vaucluse étaient présents pour l'accueillir et le soutenir. De retour dans son quartier et sa famille, il reprend contact avec le mouvement en publiant un live sur Facebook et en donnant une interview diffusée sur Youtube afin de témoigner et s'expliquer.

 © Communiconcept © Communiconcept
Abdel Zahiri, condamné le17 janvier dernier à 4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour une menace envers un policier (voir ici l'article de Mediapart à ce sujet) puis incarcéré dans le centre pénitentiaire d'Avignon-Le Pontet, est sorti de prison vers 8h30 le matin du samedi 20 avril.
De nombreux gilets jaunes (environ une centaine) étaient au rendez-vous sur le parking à l'entrée de la prison pour l'accueillir et le soutenir. Il a retrouvé avec bonheur sa famille et ses deux fils qui ne quitterons plus ses bras pendant plus d'une heure au cours de laquelle il prendra largement le temps de discuter chaleureusement avec ses camarades de lutte (ses tontons et ses tatas comme ils les appellent) et de donner des interviews à qui le souhaite.

L'émotion est palpable, les embrassades nombreuses. Il raconte alors son incarcération et ses conditions de détention en insistant sur les encouragements, les soutiens moraux et financiers venus de toute part dont il a pu prendre connaissance grâce aux réseaux sociaux et qui l'ont aidé à tenir car il n'a, dit' il, eu droit à aucun parloir.

cimg9595

Sa famille insistant naturellement pour qu'il se décide enfin à rentrer chez lui, Abdel Zahiri s'est livré à un dernier discours fortement acclamé et ponctué des chants bien connus des gilets jaunes avant de regagner la voiture qu'il conduira lui-même pour quitter le parking, salué par une haie d'honneur sous les vivas des GJ.

Dans les jours qui suivent, le militant, très actif et connu dans le Vaucluse et à Avignon depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes, revient (ou tente de revenir) sur le devant de la scène en reprenant ses "lives" sur FB et en donnant une interview à la chaine Youtube "Provence Reportage" dans laquelle il s'exprime sur les causes et les conditions de son incarcération et répond au critiques que son discours et ses publications Facebook ont suscité sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Le Gilet Jaune Abdel Zahiri s'exprime sur son arrestation et son engagement pour un monde meilleur © PROVENCE REPORTAGES

Accueil d'Abdel Zahiri à sa libération © Communiconcept Accueil d'Abdel Zahiri à sa libération © Communiconcept

Haie d'honneur saluant le départ d'Abdel Zahiri © Communiconcept Haie d'honneur saluant le départ d'Abdel Zahiri © Communiconcept

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.