Fillon : nouvelle gloire de Waterloo, tel Cambronne

La recette des battus pour accéder à l'immortalité va-t-elle marcher une nouvelle fois en 2017, après les choix jusquauboutistes de François Fillon ?

« La garde meurt et ne se rend pas ! » ou « Merde ! » ? peu importe !

« Dire ce mot, et mourir ensuite. Quoi de plus grand ! (…) L’homme qui a gagné la bataille de Waterloo, c’est Cambronne. Foudroyer d’un tel mot le tonnerre qui vous tue, c’est vaincre. »

La recette des battus pour accéder à l'immortalité va-t-elle marcher une nouvelle fois en 2017, après les choix jusquauboutistes de François Fillon ?

Deux siècles après Waterloo, ce n'est pas sûr.

A défaut d'accéder à l'immortalité, la bande des Fillon, Genevard, Sarkozy garde au moins tout ce qu'il faut pour se consoler : c'est l'immoralité.

L'immoralité en question est acceptée sans broncher par les quelques 300 députés godillots, signataires du manifeste « Pour l'honneur d'un homme et l'avenir d'un pays »

« Notre soutien pour François Fillon est total parce que son engagement pour la France est vital »

Vital pour la France? Son élection à la présidence nous garantirait un nouveau mai 68 à brève échéance. Mais, enfermé dans sa bulle, l'héritier de Sarkoléon espère toujours.

Sa logique est peu avouable, mais facile à suivre: s'il ne parvient pas provoquer, comme on vient de le voir, l'autodestruction de la France, il pourra toujours se consoler en pensant qu'il a tout de même réussi à provoquer celle de son parti, un exploit qui était impensable il y a six mois seulement

Ses comportements inattendus eux aussi seraient dictés par une logique peu avouable, mais facile à suivre : s'il a fait faux bond au Salon de l'Agriculture, c'est parce qu'il avait peur d'y retrouver des journalistes un peu trop vaches. Alors, il leur a posé un lapin

Ortograf-FR (Louis Rougnon Glasson) doc g257-h03   1er mars 2017

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.