« La honte des restos du coeur – partager ! »

« La honte des restos du coeur – partager ! »La lettre reproduite ci-après se rediffuse spontanément par courriel. Peut-être l'avez-vous déjà reçue.Moyennant un simple décorticage, elle illustre bien quelques unes des méthodes de voyous utilisées par des margoulins pour tromper leur monde.Remarque. pour éviter tout effet de publicité ou de contre-publicité lié à la polémique ou au scandale, les noms « MAGAZIN M » et « Opticien O » sont ici des noms de remplacement de magasins réels. De même, «  PIGNON SUR RUE » sert à remplacer l'adresse exacte de "MAGASIN M" A - Introduction du courriel:"Voici une lettre reçue par mail. A lire, car cela remet en question le don. .. ..Beaucoup de courage à cette fille qui laisse en prime ses coordonnées"

« La honte des restos du coeur – partager ! »


La lettre reproduite ci-après se rediffuse spontanément par courriel. Peut-être l'avez-vous déjà reçue.

Moyennant un simple décorticage, elle illustre bien quelques unes des méthodes de voyous utilisées par des margoulins pour tromper leur monde.

Remarque. pour éviter tout effet de publicité ou de contre-publicité lié à la polémique ou au scandale, les noms « MAGAZIN M » et « Opticien O » sont ici des noms de remplacement de magasins réels. De même, «  PIGNON SUR RUE » sert à remplacer l'adresse exacte de "MAGASIN M"

 

A - Introduction du courriel:

"Voici une lettre reçue par mail.

A lire, car cela remet en question le don.
.. ..

Beaucoup de courage à cette fille qui laisse en prime ses coordonnées"


B – Le courriel de départ :

OBJET : La honte des Restos du Cœur - A partager !

Je viens de faire 2 semaines de bénévolat au Resto du Cœur « Magazin M Lyon ».

Je sors totalement écœurée et scandalisée par cette expérience !

Je suis dégoûtée de la manière dont se conduisent les noirs, les nord-africains, les armadas de kosovars, tchéchènes, turcs et autres migrants venus de l'Est.

Ils se ruent sur la nourriture sans rien respecter, trafiquent les cartes qui leur donnent droit à tel ou tel avantage, prennent souvent de force de la nourriture ou des vêtements dont ils se vantent de faire le trafic.

Ils sont à l'affût de tout, au courant de leurs moindres droits et de toutes les opportunités.

Ce sont de véritables roublards qui n'hésitent pas à nous déclarer sans vergogne qu'ils vont aussi au secours populaire, au secours catholique, à l'Armée du Salut, etc...

J'ai aussi passé du temps au rayon « bébés » et distribué entre autres des petits pots à des femmes, pour la plupart noires, engrossées à longueur d'années avec 4 enfants en bas âge dans les pattes et braillant, elles-mêmes gueulent : « Mais ce n'est pas de la Marque !!! » et rejetant les petits pots...

Un bébé peut avoir jusqu'à 3 pères qui viennent chacun réclamer leur dû !

Ils viennent dévaliser les stands, se disputent entre eux, s'arrachent leurs sacs, on leur donne 1 pack de 8 yaourts, ils en mangent un, entament ou crachent dans les 7 autres et les jettent sous le nez des bénévoles !

Si l'on essaye de mettre le « holà » et d'exiger un peu de discipline et de respect, on se fait littéralement insulter.

C’est invraisemblable !

Je sors de cette expérience terrifiée avec la certitude que l'on court au-devant de troubles très graves. Il ne peut en être autrement…

Ils nous détestent, nous crachent à la figure, viennent profiter de façon inouïe d'un système à bout de souffle à cause d'eux et à cause de nous, qui sommes totalement aveugles face à une telle situation.

Voilà, je voulais vous faire part de mon dégoût, de ma désillusion, de mon immense tristesse face à une situation que nous ne maîtrisons plus du tout.

Je pensais offrir un peu de mon temps et de ma personne pour soulager la misère de gens vraiment dans le besoin et respectueux, et je me suis retrouvée face à 90 % d'étrangers venus exiger leur dû et m'insulter.

Ces dérives pénalisent effroyablement ceux de nos compatriotes qui ont vraiment besoin d'aide et qui n'osent même plus venir parce qu'ils ont peur.

J’ai découvert dans mon pays un autre monde que je n'imaginais pas.

Je voulais témoigner car ayant entendu qu'il allait manquer 5 millions d'euros aux Restos du Cœur. Je pense qu'il faut arrêter cette gabegie...


Témoignage de :

Catherine MAGAZIN M
PIGNON SUR RUE
69000 LYON

 

C – Commentaire, autrement dit contre-manipulation :

En principe j'aimerais faire rebondir ce qui circule sur internet mais je le fais rarement parce que au moins 95% des courriels percutants rediffusés spontanément sont de la pure manipulation au service de clans politiques. Ceux-ci fonctionnent sur le dos du peuple suivant le principe "diviser pour régner", c'est à dire en attisant la haine.

Pour ces courriels manipulateurs qui circulent sur internet, la malhonnêteté de leurs propos est sans commune mesure avec les problèmes qu'ils posent et qui sont réels.

Venant de nos margoulins, on a déjà eu une vidéo de Q servant à mettre dans la tête des gens le nom « Opticien O ». La vendeuse y prenait l'initiative de donner du croustillant à l'essayage des montures de lunettes

Il y a fort à parier qu'on soit ici aussi dans le même genre de manipulation crapuleuse.

MAGAZIN M est un magasin chic de vêtements à l'adresse indiquée, à Lyon. La Catherine en question utilise le nom du magasin. On ne risque pas de la trouver dans l'annuaire. Même le prénom qu'elle donne a toutes chances d'être bidon. Elle n'a donc pas besoin de beaucoup de courage pour "laisser en prime ses coordonnées"

Avec ou sans badge libellé "Catherine",  une personne de confiance de l'entreprise peut très bien se charger de faire incognito un coup de pub à ce magasin en adoptant un populisme outrancier pour bénéficier d'un  effet de scandale.

Le magasin ne peut qu'y gagner s'il est en difficulté financière, ce qui n'est pas impossible étant donné la crise.  Si ses affaires sont florissantes, ce qui est plus probable étant donné son peu de scrupules au niveau du marketing,  il a encore beaucoup plus à y gagner qu'à y perdre. 

Son site internet, sur lequel je suis allé, montre en effet qu'il cible une clientèle huppée assez souvent accusatrice pour les gens en situation précaire, et, pour le cas où le journal de 20 heures viendrait à nous faire mousser une action de  SOS-racisme à son encontre, ça lui ferait un coup de pub supplémentaire à peu de frais.

Deux autres hypothèses sont possibles au sujet de "Catherine MAGAZIN M": d'abord celle d'un péché de jeunesse d'une employée qui se trouverait une domiciliation chez son employeur, sans la complicité de celui-ci: c'est peu probable si l'on considère à la fois l'orthographe et le style du message: à défaut d'honnêteté intellectuelle, ladite Catherine a au moins un niveau culturel certain.

L'autre hypothèse est celle d'une Catherine  MAGAZIN M  qui serait totalement extérieure au magasin et qui voudrait nuire à son image. Cette hypothèse est peu probable également, en raison de ce qu'on a dit plus haut. Le principal problème d'un produit, c'est de faire parler de lui, et ceci de manière un peu canaille plutôt que par des pubs à l'eau de rose.


D'autre part, la pièce jointe au message en question indique, quant à elle, selon toute vraisemblance, un courriel professionnel réel d'une employée des services sociaux à Mulhouse.

Avec la manière bien connue dont les français sont méthodiquement divisés en deux clans, la fonctionnaire ainsi désignée peut être instrumentalisée de deux manières opposées:

- soit, en dénonçant le scandale de cette manipulation, elle déchaine les médias, avec toute la pub que ça suppose, comme on l'a dit plus haut,

- soit, au contraire, elle cautionne cette manipulation en rapportant à son tour des comportements inciviques constatés par elle chez les personnes aidées


D'une manière générale, depuis que j'ai l'occasion d'intervenir sur internet, je suis sidéré par la manipulation qui y est omniprésente sous toutes ses formes.

Aux courriels faits pour être rediffusés spontanément comme c'est le cas ici, il faut ajouter les intervenants bidon détachés sur des forums pour y jouer du théâtre, il faut ajouter aussi les cagoulards qui gèrent ces forums et ceux qui les modèrent, ceux qui donnent des informations biaisées et les journalistes obligés de s'autocensurer pour garder leur boulot.

Politique éducative, politique énergétique, écologie: les techniques de manipulation de la pensée unique française actuelle sont infiniment supérieures à celles qui ont fonctionné dans la Russie stalinienne.

Si on est nul partout,  c'est tout simplement parce qu'on est les meilleurs de ce côté là.

 Le plus drôle, enfin: la meilleure caution que nos maitres manipulateurs puissent trouver, c'est justement les propos à l'emporte pièce et les options ubuesques de l'extrême-droite

Ortograf-FR   doc f371 – c12     décembre 2012

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.