Annie Genevard, chargée de former les futurs députés de François Fillon

La veille du rassemblement de la place du Trocadéro, Annie Genevard, Secrétaire générale-adjointe des Républicains, députée-maire de Morteau (Doubs), était « particulièrement heureuse » d'inaugurer à Lyon, la première réunion décentralisée des éventuels futurs députés de son parti

Au programme : les finances, les méthodes et techniques de campagne ainsi que l'utilisation des réseaux sociaux

A - Question finances, Annie Genevard pourrait bien avoir été débordée par tout ce que les apprenants pouvaient déjà avoir découvert par eux-mêmes dans une actualité où justement François Fillon tenait la vedette

B - Question méthodes et techniques de campagne, cette formation est arrivée deux jours trop tôt. Sinon un point fort d'Annie Genevard aurait pu être illustré par l'article du Monde intitulé : « Manifestation au Trocadéro : les chiffres exagérés du camp Fillon »

En bref : en ajoutant la surface de la place, soit 21'000 mètres carrés, et une partie des rues attenantes, soit 10'000 mètres carrés, et en comptant généreusement, c’est-à-dire 1,5 personne par mètre carré, on parvient à un ordre de grandeur autour de 45 000 personnes, un chiffre qui est donc cinq fois moindre que celui donné par M. Retailleau

C - Quant à l'utilisation des réseaux sociaux et plus largement des médias, on peut être sûr qu'Annie Genevard a  « oublié » de rappeler un point essentiel qui la concerne tout particulièrement :

«  une omniprésence matuvu à la Sarkozy, une pluie de coups médiatiques, des discours d'opérette sur la manière « d'aider » les enseignants, et une chape de plomb superstalinienne ne feront jamais un programme politique »

Ortograf-FR (Louis Rougnon Glasson) doc g260-h03 mars 2017

.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.