« Remplacement de population » : un commissaire européen fait la gaffe

Dans une interview visible sur le site « Tribune de Genève », le commissaire européen Dimitris Avramopoulos laisse clairement entendre que la déferlante migratoire convenait fort bien à la Commission européenne et qu'elle va repartir de plus belle avec sa couverture "morale"

 «L’Europe va avoir besoin de 6 millions d’immigrés» : avec le titre ainsi donné à son interview visible sur le site « Tribune de Genève », le commissaire européen Dimitris Avramopoulos semble bien avoir commis une gaffe historique

Jusqu'à présent, la thèse du fameux « remplacement de population » était un fantasme de l'extrême-droite avec sa chimérique « théorie du complot », et voilà que la "nécessité" du remplacement de population nous est servie sur un plateau par le commissaire européen Dimitris Avramopoulos

 On peut se douter que ce « besoin de 6 millions d’immigrés» pour l'Europe n'est pas nouveau et que la Commission européenne s'est appliquée depuis longtemps à le satisfaire sans en avoir l'air

Ca n'empêche pas Dimitris Avramopoulos de laisser entendre que la vague migratoire et le terrorisme seraient la faute à Pâdchance : «Phénomène sans précédent, la crise migratoire a pris de court (sic) l’UE »

En gestionnaire bien au courant de l'expérience déjà réalisée, il ajoute :

« Ce fut un test. Quelque 1,6 million de désespérés ont traversé les Balkans pour se rendre en Allemagne et en Suède. » « Mais maintenant, tout est à nouveau sous contrôle. Nous avons des hotspots  efficaces en Italie et en Grèce, pour faire le tri »

 Grâce à ces « hotspots  efficaces », tout serait désormais pour le mieux dans le meilleur des monde. A noter toutefois:

- pas un mot sur les responsabilités occidentales dans la déstabilisation de nouveaux pays du Moyen Orient,

- pas un mot sur les filières mafieuses qui ont approvisionné et racketté le flux des migrants tout au long de leur parcours vers l'Europe

 

Si l'on en croit le commissaire européen, le seul problème serait donc la montée du populisme, et on aurait décidément trouvé les expédients qui permettent d'anesthésier le public le temps qu'il faut, avant de recommencer, avec les aménagements nécessaires

 

Et tout est déjà prêt pour ça !.

En rappelant, donc, que «Les Vingt-Sept auront besoin à l’avenir de 6 millions d’immigrés», le commissaire européen ajoute :

«Nous allons ouvrir des bureaux dans tous les pays de la rive sud de la Méditerranée et en Afrique de l’Ouest.

C’est le meilleur moyen de lutter contre les passeurs »

 

TRADUISEZ: après avoir dans un premier temps confié la gestion de la déferlante migratoire à des organisations mafieuses, on va maintenant lui donner une couverture morale en la plaçant sous le haut patronage officiel de l'Europe

 

Etant donné que le terrorisme fait les choux gras du populisme, le haut porte-parole de la propagande officielle européenne ne manque pas de lui sortir sa réponse :

 

«Quant aux attentats terroristes dans l’UE, ils ont été commis par des citoyens européens.

A une exception près, ce n’était jamais le fait de réfugiés!»

 

La malhonnêteté de l'argumentation fait intervenir trois « oublis » :

1°) le problème des jeunes partis faire le djihad au Moyen Orient, en lien direct avec le problème du terrorisme pratiqué sur le sol européen, n'est pas évoqué

2°) même oubli pour le fait que les jeunes concernés sont des victimes des peaux de bananes jetées à leur intention par les systèmes éducatifs francophones, alors que cela commence à peine d'être officialisé par le livre : « Mais qui sont les assassins de l'école » de Carole Barjon.

Ces peaux de bananes ont dans un premier temps été destinées à ceux que certains pédagos ne manquent pas d'appeler « les souchiens ». Elles ont ensuite piégé à leur tour les enfants issus de l'immigration, à mesure que leur pourcentage augmentait dans les effectifs scolaires

3°) troisième "oubli": le fait que les statistiques ne prennent pas en compte les jeunes issus de l'immigration, alors que, en toute logique, ils  ont de bonnes raisons d'être surreprésentés dans le terrorisme en question

 

Au lieu de nous faire cette gaffe où il reconnaît officiellement l'existence d'un projet de « remplacement de population », le commissaire européen aurait sans doute été plus prudent et il se serait posé d'autres questions s'il avait pu avoir connaissance de certains articles des blogs de Mediapart signés Ortograf-FR

Voir par exemple, pour leurs résumés pdf: :

« David Pujadas et Michel Houëllebecq, agents doubles au service de la propagande de guerre », une page

« Comment Annie Genevard et JP Brighelli attisent le Troisième Conflit Mondial », une page

 

Ortograf-FR (Louis Rougnon Glasson)   doc g251-h03-D   mars 2017

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.