Quand on vous tire un tiroir pour en sortir un inspecteur général de français

.Quand on vous tire un tiroir pour en sortir un inspecteur général de françaisL'anecdote suivante montre les motivations secrètes qui font utiliser "la phonétique",  c'est à dire "l'API" dans l'indication de la prononciation normale du françaisVers 1986-1987, dans le contexte de la création de l'association Ortograf-ADEC, on m'a un jour littéralement ouvert un tiroir pour en sortir un inspecteur général de françaisIl m'a royalement octroyé deux monologues d'une heure chacun, qui avaient de quoi impressionner en raison d'une érudition large et remarquablement ouverte.

.

Quand on vous tire un tiroir pour en sortir un inspecteur général de français

L'anecdote suivante montre les motivations secrètes qui font utiliser "la phonétique",  c'est à dire "l'API" dans l'indication de la prononciation normale du français

Vers 1986-1987, dans le contexte de la création de l'association Ortograf-ADEC, on m'a un jour littéralement ouvert un tiroir pour en sortir un inspecteur général de français

Il m'a royalement octroyé deux monologues d'une heure chacun, qui avaient de quoi impressionner en raison d'une érudition large et remarquablement ouverte.

Selon ce discours, la lecture en version originale de Villon, de Montaigne ou de Rabelais  présentait du charme en raison d'une orthographe quasi phonétique de ces auteurs français à leur époque.

Une citation des paroles de la Vierge à Lourdes, dans le patois local, est même venue là sans que je comprenne vraiment pourquoi.

Mais les deux points à retenir de ces monologues, deux points qui avaient été soigneusement noyés dans un flot de paroles, étaient naturellement ceux qui servaient au verrouillage de la forteresse Orthographe:

1°) j'avais toute latitude de m'inscrire, si je le souhaitais, à quelque club de doux dingues occupant leurs loisirs à écrire phonétiquement le français au moyen de l'alphabet phonétique international

2°) si j'utilisais mon titre de professeur agrégé pour militer pour la réforme de l'orthographe, je ne tarderais pas à avoir des ennuis.


Il s'agissait donc de faire croire au grand public que les partisans d'une réforme de l'orthographe  étaient uniquement des esprits simples, partisans d'une écriture bébête, dans le genre de celle qui a justement été mise en avant, de 2005 à 2012, par le mouvement Ortograf.NET, avec les soutiens des pédagos et de Wikipédia

 

Les résultats de cet absolutisme royal à la française manifesté par cet inspecteur général sont désormais illustrés par les articles intitulés :

 

1°) « C'est une gestion complètement godiche de la langue française qui est la cause de son déclin »

 

2°) "Incompétence, incurie, suffisance et corruption dans la gestion de la langue française"

 

3°) "Histoire interdite de l'alphabet français" (7 pages)

 

4°) « Petites fleurs alphabétiques: l'enchainement fatidique »

Ce mini-tract est lui-même présenté par une explication intitulée:

 

"Un mini-tract narquois contre les fossoyeurs de la langue française"

 

Ortograf-FR 25500-Montlebon sites: 1°) Alfograf 2°) Ortograf Nouvelobs 3°) Ortograf chez free 4°) blog Mediapart louis rougnon glasson

courriel : louis.rougnon-glasson(à)laposte.net

 doc F 471-d05 mai 2013

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.