2018 : nouveaux exploits des pousse-à-la-gaffe

La baisse de popularité du président Macron un an après son élection s'explique par des gaffes qui contrastent avec ce qu'on attendait, compte tenu de l'intelligence exceptionnelle de sa campagne électorale. Rien de bien nouveau cependant : ses pousse-à-la-gaffe n'en sont pas à leur coup d'essai

 

(on reprend ici un article déjà largement diffusé "sous le manteau", c'est à dire par courriel : méthode Soulmantau pour éviter les problèmes de censure)

A - Les gaffes célèbres, mais rarement présentées comme telles, qui vont nous intéresser ici sont :

a) la gaffe de De Gaulle: la réforme Fouchet pour les universités: entrée en vigueur à la rentrée 67, elle est la véritable responsable de l'explosion de mai 68, fatale au crédit du général

b) la dissolution de l'Assemblée Nationale: gaffe de Chirac en 1997

c) la gaffe de Lionel Jospin: la mise en place conflictuelle du Pacs en 1999. A cause d'elle, la gauche a été battue dès le premier tour aux élections de 2002

d) ) la gaffe de François Hollande: la mise en place de la bataille du mariage pour tous , dès son élection en 2012. A cause d'elle, la défaite de la gauche était prévue comme certaine pour les élections de 2017

Ainsi illustrée par ces exemples, la ruse des pousse-à-la-gaffe prend le numéro R259 dans la liste des ruses des sciences mafieuses en cours de constitution. C'est la ruse où un décideur est amené à prendre lui-même la décision qui va lui être fatale

Le présent article va être l'occasion d'évoquer quelques autres ruses du même catalogue

 

B - L'histoire des enrichissements successifs des sciences fournissant ces ruses est résumée sur un document pdf d'une page intitulé :

« Le b-a-ba des sciences mafieuses, dont tout citoyen devrait avoir été informé » pdf, fly, 1 p.

http://alrg.free.fr/ENCYCLO-2018-B-SCIENCES-MAFIEUSES/g455-i07-fly-1p-le-b-a-ba-interdit-des-sciences-complotistes-c-tract.pdf

 

C – La baisse de popularité du président Macron est donnée début juillet 2018 par un sondage de Harris Interactive relayé par France-tv-infos, qui indique :

«la cote d'Emmanuel Macron chute de sept points à 40% d'opinions positives après une chute de trois points déjà au mois de mai. C'est le plus bas niveau de confiance depuis le début du quinquennat »

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/emmanuel-macron-cote-de-popularite-en-chute_2830443.html

 

D - L'explication avancée pour cette baisse de popularité est la suivante :

« Les Français n'apprécient guère la limitation de la vitesse à 80 km/h. Inquiétudes aussi sur la hausse de la CSG, la baisse du pouvoir d'achat et plus récemment sur une diminution des pensions de réversion touchant principalement les femmes »

 

E – Mais, comme par hasard, France-tv-infos « oublie » l'essentiel

Il devrait d'abord ajouter la gaffe sur le « génocide » algérien », les embarras du président sur la déferlante des migrants, les grèves à répétition savamment dosées, le saccage de la fac de Paris-Tolbiac, le coup du contrôle technique, et surtout l'information incomplète et la fausse objectivité avec laquelle les médias nous rapportent tout ça

Dans les causes de la baisse de popularité du nouveau gouvernement, l'article de France-tv-infos oublie en plus les arguments qui passionnent ou fanatisent la clientèle électorale du parti de Wauquiez, Genevard, Fillon, Sarkozy, c'est à dire:

- les grèves à répétition font fuir les entreprises, donc favorisent le chômage et le chantage à l'emploi

- le nombre des travailleurs pénalisés par ces grèves est beaucoup plus important que celui des travailleurs qu'elles prétendent défendre

Une autre considération que les médias ne risquent pas de reprendre, c'est celle des échanges de bons services entre les mélenchonistes et la droite de Wauquiez, Genevard, Fillon, Sarkozy : les décideurs des grèves SNCF et les éminences grises du saccage de la fac de Paris-Tolbiac ne tireront aucun avantage politique direct de leurs initiatives, ils ne peuvent pas ignorer que les seuls à pouvoir tirer les marrons du feu sont leurs faux adversaires et vrais complices du parti LR

La ruse utilisée dans cette complicité, et que les médias ne risquent pas d'évoquer, c'est :

R032 : l'union secrète entre princes qui font s'entre-déchirer leurs peuples fait le génie du sarkommunisme

 

Mais venons en au rappel des quatre gaffes historiques annoncées plus haut : la première par De Gaulle, la deuxième par Chirac, la troisième par Jospin et la quatrième par Hollande

 

F - Un premier exploit des pousse-à-la-gaffe : la réforme Fouchet pour les universités

Elle était entrée en vigueur à la rentrée 67, elle est la véritable responsable de l'explosion de mai 68, fatale au crédit du général De Gaulle

Les pousse-à-la-gaffe de cette réforme, c'était l'appareil communiste de l'Education Nationale, qui avait concocté la réforme

Les gaffeurs, c'était le gouvernement du général De Gaulle, qui avait collé dessus son étiquette : "Réforme Fouchet", en la faisant adopter

 

Remarque:

La réforme ratée de Christian Fouchet fait partie des « Réformes ratées à répétition de l'Education Nationale sous la Cinquième République », c'est à dire: méthode globale, maths modernes, …, réforme de l'orthographe de 1990, dite réforme Rocard, …, réforme des rythmes scolaires commencée par Sarkozy à la rentrée 2008, réforme de Najat Vallaud-Belkacem, à la rentrée 2016

Pour chacune d'elles, la nouvelle peau de banane destinée aux écoliers français était cautionnée au minimum par l'absence de tout vrai débat au niveau des médias, conformément aux ruses notées R020, R021, R022 et R024 de la "Liste des ruses des sciences mafieuses" de juillet 2018 :

ruse R020 : le matraquage médiatique, alias les orgues de Staline. Il permet de faire gober ce qu'on veut,

ruse R021 : la stratégie du silence : elle permet d'étouffer ce qu'on veut, même les évidences et les secrets de Polichinelle

ruse R022 : l'utilisation combinée de R020 et de R021. Elle décuple leurs effets

ruse R023 : l'enfumage : pour désinformer tout en donnant l'impression du contraire

 

Noter que Gilles de Robien avait tenté d'interdire la méthode globale en 2005-2006. Les réactions des assassins de l'école à ce sujet ont été celles de l'enfumage, ruse R023. L'actuel ministre Jean-Michel Blanquer a déjà le mérite d'avoir désapprouvé à la fois la méthode globale et la loufoquerie du fameux « prédicat » de la réforme de Najat Vallaud-Belkacem

Voir :

« Eclairages interdits sur mai 68 »

« Mai 68 : la propagande officielle nous a caché l'essentiel »

 

G - Un autre exploit remarquable des pousse-à la gaffe a été la dissolution de l'Assemblée par Jacques Chirac en 1997

En bref :

Au printemps 1997, Jacques Chirac, élu président deux ans plus tôt, voit la côte de popularité de la majorité baisser dans l'opinion. La droite est pourtant majoritaire à l'Assemblée nationale après la lourde défaite de la gauche aux élections législatives de mars 1993

Pour éviter une cohabitation, il décide le 21 avril d'anticiper les élections législatives prévues en 1998 et de les avancer d'une année

Mais c'est la « gauche plurielle » qui remporte le scrutin, obligeant le président à choisir le socialiste Lionel Jospin comme Premier ministre

https://www.lemonde.fr/revision-du-bac/annales-bac/histoire-terminale/1997-dissolution-de-l-assemblee-nationale-par-le-president-chirac_hxd030.html

 

Un article bien documenté de l'express, intitulé : « Législatives 97 - Comment Chirac s'est laissé convaincre », montre au départ une équipe présidentielle fort embarrassée par des difficultés où elle n'est pas responsable, mais pour laquelle elle n'a pas de réponse

Il n'y a donc pas eu de coup de poignard dans le dos et il faut chercher ailleurs les pousse-à-la-gaffe. On va les trouver dans les technocrates et les médias.

Comment ça s'est passé:

1°) Préparer un piège est souvent un travail de longue haleine: création d'une situation cauchemardesque

« Fin mars, (…) la note prospective du Budget fait état d'une situation financière qui se dégrade. Mauvaises rentrées de TVA. Accumulation de dépenses fâcheuses: amortissement de la dette de la SNCF, concentration de fins de plans d'épargne-logement, importants départs à la retraite dans la fonction publique... Sans parler du déficit de la Sécurité sociale. Le budget sera très difficile à boucler

(…)

Au même moment, l'Insee fait part de prévisions peu encourageantes sur le front du chômage »

2°) vient ensuite un moment où pousser à la gaffe devient très facile : le décideur piégé croit pouvoir profiter d'une aubaine

« Le 29 mars, Le Point publie de nouvelles projections électorales, réalisées par l'institut de sondage Ipsos. La droite est donnée gagnante, avec une confortable avance: 343 sièges, contre seulement 204 pour la gauche. La tentation devient supplice de Tantale. Irrésistible dissolution...

Dans l'entourage du chef de l'Etat, l'unanimité commence donc à se faire sur la nécessité de provoquer des élections anticipées. Dominique de Villepin est convaincu de l'urgence: il faut précipiter le mouvement »

https://www.lexpress.fr/informations/legislatives-97-comment-chirac-s-est-laisse-convaincre_622002.html

 

Remarque : au moment de passer à la gaffe de Jospin et à celle de Hollande, on notera quelque chose de réconfortant chez nos pousse-à la gaffe, véritables assassins de la France : ils frappent autant à gauche qu'à droite : ils appliquent là  une des ruses de Machiavel, selon laquelle il ne faut pas hésiter à sacrifier son cheval pour en enfourcher un autre : ruse numéro R089 de la « Liste des ruses des sciences mafieuses » de juillet 2018

(Voilà pourquoi ceux que le Nouvel Obs appelle les assassins de l'école avaient sacrifié d'avance Najat Vallaud-Belkacem pour la remplacer par Annie Genevard, dans la perspective de la débâcle prévue de la gauche en 2017)

 

H - Lionel Jospin et François Hollande, ont été sacrifiés suivant la ruse R089: ne pas hésiter à sacrifier son cheval pour le remplacer par un autre

La gaffe du premier a été la mise en place conflictuelle du Pacs en 1999. A cause d'elle, la gauche a été battue dès le premier tour aux élections de 2002

La gaffe de François Hollande a été la bataille du mariage pour tous dès son élection en 2012: à cause d'elle, la défaite de la gauche était prévue comme certaine deux ans avant les élections de 2017

Une ruse commune utilisée dans ces deux cas par les-pousse-à-la-gaffe, c'est l'amalgame du meilleur et du pire, ruse R070, où les meilleures intentions du monde sont mises en avant pour faire avaler le pire, c'est à dire, ici, une division des français

Dans ces deux cas également, il s'agissait de remplacer par un prétexte moral la vieille motivation de la lutte des classes, qui avait perdu beaucoup de son pouvoir mobilisateur

a) concernant la mise en place conflictuelle du Pacs par Jospin en 1999, voir  l'article de Wikipédia, très bien documenté:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pacte_civil_de_solidarit%C3%A9


b) concernant la bataille du mariage pour tous, les médias ont pratiqué
- la stratégie du silence (ruse R021) pour étouffer la vérité gênante qui circulait en boucle sur internet, et qui montrait qu'on marchait sur la tête: "Hollande, quatre enfants avec Ségolène Royal, jamais marié, donne aux homosexuels un mariage dont il ne veut pas pour lui-même"
- et le matraquage médiatique (R020) pour justifier le maintien de cette bataille par le respect d'un engagement électoral

Ainsi poussé à faire la gaffe de cette division, François Hollande était le sacrifié dans l'opération

 

I - Une anecdote drolatique à ce sujet: 


La bataille du mariage pour tous a commencé  juste après l'élection de François Hollande en 2012, une bonne douzaine d'années après l'adoption du Pacs en 1999.
Lors, donc, de cette deuxième bataille, un blogueur de Médiapart a proclamé que la bataille du Pacs avait été féroce sur le moment, mais qu'en fin de compte elle s'était terminée par un grand progrès social sans laisser de trace

Pour ma part, regrettant vivement que les vrais problèmes de la société ne soient pas réglés tant qu'on s'éternisait sur cette guéguerre du mariage pour tous, je lui ai fait remarquer que, en 2002, trois ans après l'adoption du Pacs, la gauche avait été éliminée dès le premier tour de l'élection présidentielle

L'article en question a été aussitôt dépublié par son auteur. La ruse correspondant à cette dépublication  porte le numéro R240 : disparition des pièces à conviction



J - Remarque: une autre ruse dans la bataille du mariage pour tous, c'est:

R241 : faux débat autour d'un mot à plusieurs sens

Cette bataille reposait sur un malentendu utilisant le fait que le mot mariage a plusieurs sens :

- un sens juridique

- un sens culturel européen traditionnel

- un sens culturel importé de divers pays musulmans, incluant la possibilité de polygamie

- un sens culturel nouveau : celui du mariage pour tous

Logiquement, pour une situation concrète donnée, la loi ne devrait créer aucune différence, par exemple entre un couple marié et un couple vivant en situation de concubinage.

Ce qu'on appelle le mariage civil devrait alors logiquement disparaître de la loi. Cela ne supprimerait certes pas les problèmes juridiques et ne ferait que les situer dans un autre cadre, mais supprimerait au moins le malentendu qui a servi à occuper les français pendant près d'un an.

Voir: 

« Bataille de l'information : visez juste ! Et ménagez vos efforts. Exemple : la bataille du mariage pour tous », pdf, une page

http://alrg.free.fr/SOULMANTAU-2015-A/f841-f01-1p-fly-bataille-de-l-info-mariage-pour-tous.pdf

 

H - Conclusion

La leçon générale à tirer de ces gaffes est très simple :

a) on est toujours trop naïf quand on a à faire à des professionnels des Sciences Secrètes du Soviet Suprême

b) il n'y a pas de honte à avoir été trompé par eux, puisque des personnalités aussi prestigieuses que De Gaulle, Chirac, Jospin, et Hollande n'ont pas échappé à leurs pièges

 

Ceci soit dit, en particulier, pour ceux qui ne veulent pas reconnaitre le génie d'une ruse appelée "protestation matuvu super gentille":

R251: la protestation matuvu super gentille:

- la protestation sert à faire croire à ses propres troupes qu'on combat courageusement leur adversaire,

- mais en même temps, la très grande gentillesse de cette protestation sert à le rassurer complètement : la protestation en question n'est qu'un effet d'annonce. Elle lui garantit que ça n'ira pas plus loin et que la parfaite solidarité secrète sur le dos des troupes ainsi trompées ne sera pas du tout remise en question

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g296-h05-1p-fly-protestation-matuvu-super-gentille-pour-tromper-son-public-c-tract.pdf

 

Ortograf(e)-FR  (Louis Rougnon Glasson)  doc g452-i07-C juillet 2018    Printemps 2018 : les pousse-à-la-gaffe qui ont affaibli le président Macron n'en sont pas à leur coup d'essai (C)

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.