Conférences 2013 sur 1°) alphabet-U / orthographe 2°) chauffages et pertes entropiques 3°) Machiavel / régression sociale

.Conférences-débats 2013 dans le Haut-Doubs sur les thèmes : 1°) actualisation de l'alphabet et modernisation de l'orthographe 2°) énergie, chauffage et pertes entropiques 3°) Machiavel et la régression socialePour charger cet article au format pdf, une page, cliquer iciCet article va être suivi de liens vers quelques uns des nombreux articles illustrant déjà chacun de ces trois thèmes A l'occasion de séjours touristiques dans la région Haut-Doubs, Pays Horloger, ou à l'occasion de cafés citoyens, ou encore de réunions d'équipes municipales par exemple, des conférences-débats peuvent être organisées autour de l'un ou l'autre de chacun des trois thèmes suivants:1°) alphabet universel et alphabet AFF : perspectives d'avenir pour la langue, l'orthographe et l'école françaises2°) Chauffage et gestion de l'énergie : pertes et gaspillages entropiques dans les chauffages traditionnels, intérêt de la cogénération3°) Le combat contre la régression sociale passe par la connaissance de Machiavel

.

Conférences-débats 2013 dans le Haut-Doubs sur les thèmes : 1°) actualisation de l'alphabet et modernisation de l'orthographe 2°) énergie, chauffage et pertes entropiques 3°) Machiavel et la régression sociale

Pour charger cet article au format pdf, une page, cliquer ici

Cet article va être suivi de liens vers quelques uns des nombreux articles illustrant déjà chacun de ces trois thèmes

 

A l'occasion de séjours touristiques dans la région Haut-Doubs, Pays Horloger, ou à l'occasion de cafés citoyens, ou encore de réunions d'équipes municipales par exemple, des conférences-débats peuvent être organisées autour de l'un ou l'autre de chacun des trois thèmes suivants:

1°) alphabet universel et alphabet AFF : perspectives d'avenir pour la langue, l'orthographe et l'école françaises

2°) Chauffage et gestion de l'énergie : pertes et gaspillages entropiques dans les chauffages traditionnels, intérêt de la cogénération

3°) Le combat contre la régression sociale passe par la connaissance de Machiavel

1°) Premier sujet d'exposé:  alphabet universel et alphabet AFF : perspectives d'avenir pour la langue, l'orthographe et l'école françaises

Le projet de réforme Ortograf-FR a la particularité d'être fondé sur le principe d'une actualisation préalable de l'alphabet français, autrement dit sur la mise en place d'un alphabet phonétique français : l'AFF, lui même situé dans le cadre des très nombreuses possibilités d'écriture de l'alphabet-U ou alphabet gréco-latin universel

Par exemple, le thème : « Publicités préphonétiques et prononciation soignée du français » a déjà fait l'objet d'une conférence débat s'adressant au public le plus large

 

2°) Deuxième sujet d'exposé: chauffage et gestion de l'énergie : pertes et gaspillages entropiques dans les chauffages traditionnels, intérêt de la cogénération

Pour mettre en évidence les pertes entropiques, il suffit de comparer le bilan énergétique d'un chauffage électrique avec celui d'une pompe à chaleur.

L'absence de déperdition d'énergie lié au rendement 100% d'un chauffage électrique ne signifie nullement absence de pertes puisque ce rendement est déjà trois à quatre fois plus faible que le rendement 300% à 400% des pompes à chaleur ordinaire, et que celui-ci, appelé COP, est loin d'être optimisé.

Pour un chauffage électrique, les pertes entropiques correspondent à la surconsommation de ce chauffage, par rapport à ce que serait la consommation de la meilleure pompe à chaleur imaginable, appelée pompe à chaleur idéale, pour le même chauffage

Les pertes entropiques sont toujours équivalentes à une perte de ressources énergétiques. Elles représentent typiquement 97% des ressources consommées dans le cas des chauffages électriques, et 95% des ressources consommées dans le cas des divers chauffages par combustion.

Il s'agit donc d'un véritable gaspillage, et on peut dire que tous les chauffages traditionnels sont incompatibles avec une gestion rigoureuse des ressources énergétiques.

Le chauffage de loin le plus performant, celui qui minimise au mieux les pertes entropiques, c'est le chauffage par cogénération.

La cogénération est très répandue en Allemagne et en Europe du nord, c'est pourquoi l'Allemagne a pu vendre de l'énergie électrique à la France sans interruption pendant toute la période de froid de février 2012.

 

3°) Le combat contre la régression sociale passe par la connaissance de Machiavel

Les deux sujets qu'on vient de voir, mais beaucoup d'autres également, font apparaître un très grave dysfonctionnement de l'information et, de la part de certains possesseurs de pouvoirs, une volonté de maintenir le public dans une ignorance aussi grande que possible, pour mieux l'asservir.

L'inspiration méthodique de cette manipulation sans scrupule a sa source principale dans les écrits de l'écrivain italien Machiavel, publiés à titre posthume en 1532, mais censurés, donc cachés aux masses populaires, une trentaine d'années plus tard.

Les princes de Machiavel, ce sont désormais des individus, des microcosmes, des mafias, qui utilisent la ruse sans scrupule pour s'approprier ou pour garder les délices du pouvoir, dans un souverain mépris du peuple et l'intérêt général.

La connaissance de l'impact de Machiavel dans notre histoire, et celle de ses ruses actuelles sont indispensables pour combattre ce que l'on peut appeler le crime d'entretien de la naïveté populaire, et la régression sociale qui est censée en découler au niveau planétaire

L'introduction de son étude dans le cadre scolaire est urgente. Elle devrait remplacer l'anéantissement des repères identitaires qu'étaient le culte de la Révolution Française, le mythe de la Résistance sous l'occupation, et enfin le mythe de la promotion sociale apportée par l'école

 

Pour un exposé à l'intention d'un groupe donné, contacter :

Louis Rougnon Glasson,

tél: +(33)(0)3 81 67 43 64, courriel :

louis.rougnon-glasson(à)laposte.net

 

doc f415 d02 février 2013

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.