Désinformatsia : les résultats sont là

Désinformatsia : les résultats sont là : formé à l'école de la désinformatsia, un jeune député belfortain fraichement réélu n'est pas capable de faire la différence entre le bien et le mal

A - Désinformatia: la science et la pratique de la tromperie politique sans aucun scrupule

 

a) Le mot « désinformatsia » a été mis en place vers 1920 par les communistes russes pour désigner l'ensemble des ruses de communication censées être utilisées par l'appareil révolutionnaire pour garantir son pouvoir sur le peuple

Sa traduction habituelle est « désinformation », mais cette traduction suggère une simple absence d'information, une simple « stratégie du silence », qui est très en dessous de la réalité

En plus de la stratégie du silence, la désinformatsia inclut aussi, par exemple, l'utilisation de faux ennemis, l'affichage public avec des faux amis, la censure ubuesque, l'effet d'annonce, l'intox, le hoax, l'obscurantisme, les techniques de diversion (dont le canular), l'entretien criminel de la naïveté populaire, etc.

Au total, on a là une véritable science du mal, pratiquée par une armée du mensonge au service de toutes les sortes de guerres. C'est pourquoi on n'utilisera pas le mot « désinformation » et on gardera le mot d'origine, désinformatsia ou des synonymes tels que : « art de la manipulation », « science du mensonge », « manipulation-tromperie », ou autre

 

b) Historiquement, la désinformatsia, n'est rien d'autre qu'une actualisation du machiavélisme construit quatre siècles plus tôt, pour être adapté à l'environnement moderne. C'est pourquoi elle met en jeu essentiellement l'action des médias, alors que les livres de Machiavel font jouer essentiellement le pouvoir politique

 

c) La désinformatsia s'acharne à faire croire qu'elle n'existe pas. Ainsi, on découvre seulement en 2018 le livre écrit au moins une trentaine d'années plus tôt (1986) par l'écrivain français Vladimir Volkoff, intitulé : « La désinformation, arme de guerre »

Ce livre montre l'existence :

- d'une méthode de communication parfaitement élaborée pour tromper et asservir les masses,

- et d'une armée du mensonge parfaitement organisée pour cela, occupant tous les postes-clés et ayant l'exclusivité pour traiter tous les sujets sensibles, au niveau des médias et des sites internet

Une quantité de manoeuvres de désinformation-tromperie, que j'ai personnellement constatées depuis 2005, concernant notre fonctionnement politique en général, et la politique éducative en particulier, trouvent une explication globale dans ce livre  écrit en 1986 mais découvert seulement en 2018

 

Voir dans les blogs de Mediapart :

« Enfin ! Quand on découvre « La désinformation, arme de guerre », tout devient clair ! »

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/310118/enfin-quand-decouvre-la-desinformation-arme-de-guerre-tout-devient-clair

ou en version pdf, 8 pages :

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g385-i01-8p-la-desinfo-arme-de-guerre-enfin-tt-devient-clair-c-tract.pdf

Une bonne présentation de ce livre est donnée sur internet par un certain Petrus Angel dans son blog : over-blog.com :

http://petrus.angel.over-blog.com/article-la-desinformation-arme-de-guerre-125422326.html

 

d) Un bel exemple historique de désinformation est donné dans le courriel intitulé :

« La preuve qu'il n'y a pas eu de complot : les 5000 fusils cachés des NMPP, c'était pour aller à la chasse aux papillons (E) » doc g384-i01-E  janvier 2018

 

 

B – Tout récemment , un bel exemple de ruse de la désinformatsia nous a été donné par le jeune député LR belfortain Ian Boucard

 

On l'a découverte parce qu'elle a

- entrainé dans un premier temps l'annulation de son élection

- permis, dans un second temps, sa réélection

 

Elle est d'ailleurs couplée avec une deuxième ruse : l'enfumage avec lequel les médias ont pris soin d'envelopper la chose. Il a été difficile de trouver les considérations données par le Conseil Constitutionnel pour l'annulation de cette élection, qui sont les suivantes :

Citation :

« M. Boucard avait bien « fait réaliser et distribuer dans les derniers jours de la campagne électorale officielle, deux tracts dont la présentation matérielle les faisait faussement apparaître comme émanant respectivement des partis “La France insoumise” et “Front national” sans l'accord de ces formations politiques. »

 

Autrement dit, sa ruse avait consisté à inventer

- un premier tract, auquel il avait collé la signature du Front National, visant à discréditer le Front National,

- et en même temps un deuxième tract, auquel il avait collé la signature de la France insoumise, visant à discréditer la France insoumise

Ceci naturellement dans le but de gagner quelques voix, ce qui peut bien faire la différence au moment du dépouillement du scrutin

 

Ian Boucard n'a pas eu seulement la complicité des médias pour leur enfumage. Il a eu aussi celle de solides complices pour diffuser massivement les tracts en question «  dans les derniers jours de la campagne électorale officielle », de telle sorte que les partis discrédités par lui n'aient pas le temps de réagir

 

Mais ce n'est pas tout!

 

C – Le jeune député LR avait besoin d'un deuxième jugement pour découvrir ce que « liberté d'expression » veut dire

Grâce à une certaine bienveillance des médias et surtout grâce à une naïveté populaire soigneusement entretenue par le système scolaire, l'élection de Ian Boucard se trouve être confirmée le 4 février avec 59% des voix, dans un scrutin où, tout de même, « le grand vainqueur est plutôt l'abstention : 71% »

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/territoire-de-belfort/belfort/legislative-partielle-belfort-ian-boucard-lr-reelu-1415423.html

 

L'annulation de l'élection par le Conseil Constitutionnel a-t-elle instillé à Ian Boucard quelque idée d'avoir le triomphe modeste, quelque complexe, quelque gêne ?

 

Pas du tout !

On découvre dans L'Est Républicain du 9 février que Ian Boucard a porté à son tour une plainte pour diffamation contre son concurrent Christophe Grudler, avec l'argument que celui-ci avait utilisé à son encontre les expressions « fraude électorale caractérisée » et « voyoucratie » lors du dépôt de sa plainte

 

Il a donc tenté là d'introduire, dans le débat politique le coup du terrorisme concernant le choix des mots.

Voir :

« Diffamation : Boucard et Meslot déboutés contre Grudler »

https://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2018/02/08/diffamation-boucard-et-meslot-deboutes-contre-grudler

Cette fois, le juge déclare:

« il est fondamental, dans une société démocratique, de défendre le libre jeu du débat politique »

 

On en conclut que le jeune politicien belfortain a eu besoin:

- d'un premier jugement pour faire la différence entre le bien et le mal, 

- et d'un deuxième jugement pour découvrir ce que « liberté d'expression » veut dire

 

D – Il faut dire que Ian Boucard avait été à bonne école laughinglaughinglaughing

La veille du rassemblement de la place du Trocadéro, Annie Genevard, Secrétaire générale-adjointe des Républicains, députée-maire de Morteau (Doubs), était « particulièrement heureuse » d'inaugurer à Lyon: « la première réunion décentralisée de formation dédiée aux candidats de notre famille politique pour les législatives de juin prochain après celle, nationale, qui s'est déroulée à Paris courant février »

https://www.republicains.fr/actualites_lyon_annie_genevard_laurent_wauquiez_pronent_engagement_total_candidats_legislatives_20170306

Citation :

« « Notre petite équipe a pour mission de donner à nos candidats les clés pour mieux aborder et réussir la campagne », confiait Annie Genevard avant de lancer cette formation articulée autour de trois thèmes : les finances, les méthodes et techniques de campagne ainsi que l'utilisation des réseaux sociaux »

 

E - Le très grand génie politicien de la formatrice des députés LR

Le très grand génie politicien de l'actuelle vice-présidente LR du Perchoir est prouvé par les quatre ruses suivantes, qui ont été constatées à l'occasion des élections de 2017

Elles représentent certes seulement une goutte d'eau dans la mer par rapport à l'arsenal complet des ruses de la désinformatsia auquel elles appartiennent, mais c'est déjà ça

1°) première astuce : un hoax servant à attiser les haines populistes contre les Restos du Coeur

Ce hoax était identifié comme tel depuis plusieurs années, mais les complices de la députée LR l'ont cependant ressorti des cartons et diffusé dans un public acquis d'avance aux thèses de la droite-extrème-droite, pour le conforter un peu plus dans ses convictions

Ce hoax anti-Restos du Coeur, propre à galvaniser l'électorat de la députée du Haut-Doubs, est ainsi l'équivalent du tract présenté comme venant du Front National et rédigé en réalité par le député-gaffeur belfortain

 

2°) deuxième astuce : une tromperie consistant à faire croire que, dans le cas d'une présidence Macron dépourvue d'opposition, les personnes ayant fini de rembourser un emprunt pour l'achat de leur appartement seraient amenées à  continuer de payer, sous forme d'impôt, des mensualités comparables à ce qu'ils versaient auparavant sous forme de remboursement

 

3°) troisième astuce: encore une  tromperie consistant cette fois à faire croire que le programme d'Emmanuel Macron était censé rallumer la guerre scolaire, qui est éteinte depuis 1984

Point remarquable, cette tromperie en faveur d'Annie Genevard n'était pas amenée par un tract de campagne de son propre camp : elle était imprimée directement sur le tract de campagne de sa concurrente

Comme les tracts du belfortain, celui dont il est question ici a été livré par le fournisseur seulement cinq jours avant le deuxième tour dans les derniers jours de la campagne électorale officielle, de telle sorte que, ici aussi, le parti discrédité par lui n'ait pas le temps de réagir

 

4°) quatrième ruse : des barbouzes opérant dans les coulisses d'internet complètent le travail de ces taupes

Par rapport à ce qu'on a découvert depuis une dizaine d'années concernant l'énorme travail de tels barbouzes et de telles taupes, on va se limiter ici à un mini-sabotage assez récent, réalisé par des barbouzes du forum Education de France2

Ce mini-sabotage, c'était tout simplement l'altération frauduleuse d'un lien aboutissant à un document qui se trouvait être gênant pour la députée du Haut-Doubs

Voir la partie B de l'article intitulé :

« Attaque contre Mediapart : un premier aperçu de ce qui se cache derrière Charlie Hebdo »

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/191117/attaque-contre-mediapart-1-premier-apercu-de-ce-qui-se-cache-derriere-charlie-hebdo

Le détail de la falsification du lien est montré dans le document pdf d'une page intitulé :

« Au secours de la députée Annie Genevard : une drôle de ruse de guerre des marchands d'orthographe »

http://alrg.free.fr/2016-PLCP-ET-SITE-BATAY-DE-L-INFO/g090-g04-fly-ruse-inattendue-complices-invisibles-annie-g-tract.pdf

 

F – Rappel. Les exploits antérieurs de la vice-présidente LR du Perchoir n'étaient pas non plus piqués des hannetons

 

Voir par exemple :

« Un record de quatre mensonges en quatre lignes, signé Annie Genevard, bras droit de Fillon »

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g236-h02-fly-1p-record-d-annie-g-4-mensonges-dans-4-lignes-c-b-tract.pdf

ou ;

« La protestation matuvu super gentille: géniale pour tromper des publics trop confiants »

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g296-h05-1p-fly-protestation-matuvu-super-gentille-pour-tromper-son-public-c-tract.pdf

 

 

G – Pour conclure: les résultats de la désinformatsia se jouent maintenant à pile ou face

 

1°)  Les cas où les ruses de la désinformatia réussissent

a) Grâce à sa très grande maitrise de la désinformatsia, Annie Genevard a été réélue dès le premier tour et elle est même devenue la vice-présidente LR du Perchoir

Avec des médias fonctionnant correctement, compte tenu de l'énorme dossier rassemblé en une douzaine d'années par Ortograf-FR mais complètement étouffé par les médias, elle n'aurait eu aucune chance d'être réélue

b) Grâce à l'enfumage des médias et à une mentalité de confiance propre à faire le lit des situations mafieuses, Ian Boucard a été également réélu

Les résultats de la désinformatsia sont donc bien là
Mais ce n'est pas toujours le cas! et ça le sera de moins en moins:

 

b) Contre-exemple: le Waterloo de la droite

 

Voir l'article de 2 pages intitulé :

« La guérilla de l'information progresse beaucoup plus vite qu'elle n'en a l'air » (février 2017, donc un peu avant les élections)

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g234-h01-2p-guerilla-de-l-info-progresse-plus-vite-qu-il-n-y-parait-c-t-b-bref.pdf

 

Alors qu'une victoire écrasante de la droite paraissait assurée un an avant les élections, les limites de la désinformatsia sont dans la constatation :

« c'est la guérilla de l'information qui a coulé François Fillon »

 

Ortograf-FR (Louis Rougnon Glasson) doc g400-i02-A    Désinformatsia : les résultats sont là (A)

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.