louisa-benzaid
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 avr. 2017

Le vote blanc doit disqualifier pour toujours, la supercherie du ‘’votez utile"

Pourquoi je vote blanc à la consultation de La France Insoumise pour le deuxième tour de l'élection présidentielle

louisa-benzaid
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Jean-Luc Mélenchon a toujours été en première ligne contre le discours nationaliste « ma tribu d’abord périssent les autres » prôné par la famille Lepen. Il a dénoncé maintes et maintes fois ce terrible projet ethnique du FN, qui consiste à opposer les français et les étrangers et même les français entre eux, au prétexte de la religion ou des origines.

Aujourd’hui on tente de diaboliser Jean-Luc Mélenchon, mais veut-on insulter 7millions de Français ?
Veut-on dresser les Français les uns contre les autres ?
Comment oublier toutes les ignobles caricatures servies par les médias pendant cette campagne contre Jean-Luc Mélenchon. Jusqu’au chef de l’Etat qui qualifia outrageusement le candidat de la France Insoumise de dictateur !

Aujourd’hui on solliciterait l’aide du ‘’dictateur’’ pour sauver la démocratie ? De qui se moque-t-on…
Jean-Pierre Raffarin a vociféré sur les antennes, que Mélenchon est tout simplement dangereux, pendant que Christophe Barbier expliquait, jouant le fin connaisseur, que l’égalité salariale Homme/Femme voulue par Jean-Luc Mélenchon, serait désastreuse économiquement !
Voilà les inepties qui trouvaient écho dans tous les médias, tandis qu’on passait sous silence la validation par plus de 130 experts économiques (des vrais ceux-là) du programme de l’Avenir en commun.

Tout le monde sait que Marine Lepen va perdre, il n’y a rien à retirer de la déclaration de Jean-Luc Mélenchon à propos de la candidate FN :« Une table, une chaise, un banc, sera élu plutôt qu’elle ! »
Si on sollicite avec tant de force le vote utile même au 2ème tour (alors qu’il a déjà été opéré dès le 1er tour) c’est d’abord pour panser nos blessures, pour faire oublier aux Français que la démocratie leur échappe encore et encore.
C’est aussi pour nous diviser, nous démobiliser avant les législatives et discréditer le mouvement de la France Insoumise, qui a suscité une adhésion incroyable et qui a su gagner « ses galons dans la bataille » comme le disait JLMélenchon.

L'évidence est celle-là : Même dans la défaite, le mouvement de la France Insoumise fait encore trembler nos adversaires.
Déjà ils redoutent que l’argument magique du vote utile, celui qui les fait gagner à tous les coups, ne s’essouffle.
 Ne perdons pas de vue que ce sont les législatives qui désigneront le 1er ministre qui gouvernera la France et ce, quel que soit le président !
 Rappelons ici comment  Lionel Jospin devient 1er ministre et applique son programme de gauche :
Il perd l’élection présidentielle face au candidat de la droite Jacques Chirac  mais remporte les législatives ! Lionel Jospin s’impose donc  1er ministre sous Chirac, il va réduire le temps de travail à 35h, créer 500 000 emplois jeunes, la Couverture maladie universelle, le taux de chômage au plus bas et la croissance au plus haut.

Aujourd’hui, avec 20% des voix et 7 millions d’électeurs, nous sommes la 1ère force de gauche capable d’emporter les législatives,  nous pourrions alors appliquer notre programme quel que soit le président.
Ce deuxième tour présidentiel, nous le savons pertinemment, élira Emmanuel Macron et comme l’a déclaré Michel Onfray sur le plateau de LCI :
« à partir du moment où le système l’a choisi la question ne se pose pas, la seule question que l’on pourrait se poser c’est avec quel score Macron va gagner ».

Alors, cet ultime vote blanc, doit servir à démystifier et disqualifier pour toujours cette stratégie électoraliste du ‘’votez utile’’, qui consiste à empêcher les Français de voter selon leurs convictions.
Puisque le vote utile a été pour la première fois, avancé du 2ème tour au 1er tour, comment ne pas craindre que la suite dans quelques années, soit la remise en cause de l’élection elle-même :
les représentants du système nous expliqueront avec toujours le même aplomb que cette fois le danger est imminent et que l’élection n’est plus possible, car qui sait, Marine Lepen pourrait gagner dès le 1er tour ! Sérieusement, combien de temps encore allons-nous avaler ces salades ?
Le vote blanc est la seule issue, le seul rempart à notre droit de vote, car c’est lui qui est remis en cause de façon insidieuse pour les années à venir.

L’élection d’Emmanuel Macron est un résultat préfabriqué, une victoire aux forceps, organisée par le système et arrachée aux Français par la manipulation et la propagande médiatique.  
Non Monsieur Macron vous n’avez pas gagné cette élection à la loyale,
vos 24% sont gonflés par le vote utile contre Madame Lepen.

Les 20% de Jean-Luc Mélenchon sont gonflés par l’espoir de tout un peuple,
qui a exprimé son adhésion à un projet de société innovant.

Alors que cette élection devait être celle de l’espoir des jours heureux, on nous a vendu la peur.

Le vote blanc est aujourd’hui la seule réponse à cette OPA sur notre démocratie :
- Il est moralement impossible d’appeler à voter pour quelqu’un qui détruira ce qui reste de formidable dans ce pays :
la liberté pour chacun et la protection sociale pour tous.

- Il est impossible de dire oui à celui  qui posera des ultimatums aux chômeurs et donnera carte blanche aux patrons.
- On ne peut pas voter pour  la casse du code du travail, l’Ubérisation de la société, la fabrique généralisée des travailleurs pauvres.
- Nous ne validerons pas ce projet de société qui met en concurrence les plus faibles d’entre nous :
 « Chacun pour soi et le marché contre tous », contre lequel Jean-Luc Mélenchon nous a si souvent mis en garde.

Le vote blanc est aujourd’hui la seule réponse et demain nous reprendrons le combat dans les urnes.
Pour toutes ces raisons, je viens de voter Blanc à la consultation citoyenne organisée sur le site de la France Insoumise.
   Je ne choisirai pas entre la guerre contre les pauvres & la guerre contre les immigrés !  

C'est incontestable, en dépit d'une formidable dynamique, le vote utile nous a privés de la victoire.
Restons unis, plus que jamais notre projet vaut la peine d’être défendu.
Mobilisons nous pour gagner les législatives !
By LouisaBENZAID Lorr'N

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine