David Cameron , premier des somnambules du XXI siècle

En créant un référendum David Cameron à engager son pays dans le BREXIT , aux conséquences bien lus graves que celles déjà inquiétante d'une grave crise financière .

Reponse , aux populismes , aux nationalismes qui émergent partout pensant contrer l'ultra libéralisme.

Certes celui ci est nul , et la version technocratique " bruxelloise , ou stasbougeoise" technocratico-élitiste qui vit en vase clos ,  bien entendu je ne les aime pas . 

Bien entendu tout a été mené à l'envers , en commençant pas le financier , puis l'économique afin de museler les opinions populaires . 

Mais l'idée Européenne, l'idée révolutionnaire, oui , je dis bien révolutionnaire de créer une vraie Europe , pouvant résister économiquement aux USA , à la Chine aux pays d'extrême orient , en construisant une Europe social-démocrate réelle ( socio n'étant clairement pas à oublier) je dirais même plus une Europe socio- démocratiquement- écologique , oui celà nous en rêvions . 

Mais non , bien entendu non , revenons aux crispations nationales avec la grand pour le chiffon rouge de l'immigration  qui fait peur bouhhhhhh , les crispations xénophobes , racistes , anti sémites , homophobes .

Voici 100 ans la grande guerre mondiale de 1905 à 1945 ( c'est le même conflit qui de 1914 a perduré en 1939 s'il n'y avait pas eu un AH , il y en aurait eu un autre ) , cet excellent ouvrage nous montre ( malgré ses défauts aussi) l'escalade , la " montée des périls " disait-on dans nos livres d'histoire ... Oui les somnambules : David Cameron premier somnambule qui jouant avec le feu se brûle , l'empire ottoman qui luttait contre son effondrement  ( qu'en est-il actuellement ? ) les multiples petites nationalités et revendications frontalières , religieuses , linguistiques particulièrement balkaniques ( que se passe-t-il actuellement , la guerre de 1995 est loin d'être éteinte) . Un peu plus au nord les décombres de l'empire soviétique montrent des états incapables actuellement de s'intégrer à un vrai grand projet Européen , qui n'ont toujours pas règlé leur problèmes graves internes ( cf guerre russo-ukrainienne) , il serait possible de privilégier les rapports , cette fois ci économiques avec ces états mais les intégrer tel que celà s'est fait était suicidaire pour une construction européenne mal Bâtie dès le debut ( cf article sur et de Pierre Mendes France un peu plus bas )

On a la , les mémoires bien courtes , la vue basse ne fixant que des objectifs à court terme , ne visant que des re-élections de fadaises qui ne meurent plus personne .

Il est nécessaire de sauver ce qui peut l'être encore si ce n'est trop tard.  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.