La faute

C'est la faute à Jésus : croissez et multipliez...

Enfin une prophétie réalisée ou une arnaque millénaire :

Les richesses des multinationales croissent à n'en plus finir et le nombre de millions de pauvres se multiplie à la même vitesse...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.