cultiver son jardin

L'article du 11/02/2018 de J. Confavreux

Monsieur le journaliste : on sait que la langue est une matière vivante, elle évolue donc, hélas en perdant souvent le sens originel des mots.

Ainsi le mot sémite inventé par un philologue allemand au temps de la Révolution Française est un terme linguistique désignant des populations qui parlent des langues proches telles l'arabe et l'hébreu ( voir les définitions du Littré et autres ouvrages sérieux... ) et donc force est de constater que les gens qui parlent ces langues SONT TOUS DES SEMITES; donc parler d'antisémitisme en évoquant uniquement les gens de religion juive est une aberration ( savamment entretenue.. ).

Quant au mot raciste, les progrès de la science ( dans ce qu'elle a de bon ) ont depuis longtemps prouvé qu'il n'y a qu'une race humaine avec certaines differences suivant de nombreux critères : les spécialistes en génétiques osent même prétendre que du point de vue du génome un français est plus près d'un sénégalais que d'un suédois.

Tout cela pour vous dire que votre article a été dure à lire car les faiseurs de mots actuels s'en donnent à coeur joie pour ajouter à la confusion générale.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.