Lounghes
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 janv. 2014

Didier Porte dénonce anonymement SentinelleCS4

Lounghes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dieudonné est devenu le défouloir de tous les histrions et autres ovnis politiques qui se transmuent en piètres comiques. Lui enviant et jalousant sournoisement son talent, les combattants de la haine usent de la haine et de la malhonnêteté intellectuelle avec des convictions successives. A l’abri et avec le soutien du Polit' Buro, ils déversent leur négrophobie à plein tube sans que cela ne gêne les maitres-censeurs. L'injure et la diffamation font désormais office d'arguments. La calomnie comme moyen unique de combat contre celui qui est responsable du chômage, de la banqueroute économique... et même des infidélités de certains. Lisez plutôt un échange qui a eu lieu à quelques encablures d'ici, lors d'un gazouillis. Les donneurs de leçons professionnels, humoristes officiels pour certains et public officiel lobotomisé pour d'autres, jouent à celui qui sera le plus idiot...

Avec l'autorisation de Sentinelle CS4

Décidément, l’affaire Dieudonné a le mérite de dénuder les imposteurs. Avoir été licencié par telle ou telle chaîne de radio ou de télévision ne constitue pas nécessairement l’indice de l’esprit subversif nécessaire à l’humoriste.  Monsieur Porte Didier fait partie de ces professionnels de « l’humour-officiel » davantage remerciés par le passé par leurs employeurs pour avoir tutoyé les limites du cadre de l’humour-normatif qui leur avait été prescrit, et dont ils s’étaient jusque-là fait les agents serviles, que pour s’être inscrits dans l’héritage subversif des Coluche, Desproges, Le Luron etc. Monsieur Porte n’en a pas le talent et confond l’humour avec le ressentiment (supposé de gauche), ressentiment dont il tire prébende et même pitance. Or pour accéder à l’humour, avant de prétendre le partager, il faut être doué d’un esprit hors du commun. C’est même la condition insurmontable pour faire rire le commun. Cette hauteur d’esprit n’est cependant pas donnée a priori. Elle se cultive, par le travail, en exposant l’imagination à l’épreuve des limites. Et ce n’est pas armé de couardise dans la paresse confortable des baronnies médiatiques, par la cooptation ou par connivences qu’on exposerait son imagination à une telle épreuve. Humoriste est un art parfait, l’un des plus exigeants. C’est probablement ce complexe d’infériorité créatrice qui suscite la jalousie de Monsieur Porte pour Dieudonné. C’est lui que ça regarde.  En revanche, Monsieur Porte Didier semble s’être fait une spécialité de délateur anonyme pour voir censurer sur Twitter ceux qui ne flattent pas ses inconséquences qu’il tient pour de l’humour ou des traits d’esprit : En effet, s’étant hier fendu du tweet qui suit, Monsieur Porte Didier n’aurait pas goûté à la réplique de notre ami SentinelleCS4, crime de lèse-humoriste suffisamment grave pour lui inspirer une délation auprès de Twitter :    

© 

Résultat immédiat, compte bloqué.

C’est vainement que Monsieur Porte Didier tenterait de s’en défendre puisqu’il est acquis, preuves à l’appui, que la suspension d’hier est intervenue à la suite de réponses à des conversations initiées par seulement deux Twittos parfaitement identifiés dont lui, et que celle d’aujourd’hui est intervenue aussitôt après l’intervention le concernant et qui suit.  

© 

Jusque-là tout allait bien, l’orgueil de Monsieur Porte n’est pas blessé, et les limites de la police de l’esprit qu’il se fait le devoir de voir respecter sur Twitter ne sont pas franchies. Le crime, le voici, étant précisé que le tweet de Monsieur Lambin Cyril affublait un utilisateur précédent d’être un troll :

© 

C’est donc ce denier tweet qui a été dénoncé auprès des administrateurs du réseau social, suspension intervenue 3 minutes à peine après le tweet de SentinelleCS4. Et c’est indéniable dès lors que sur son compte, Monsieur Porte Didier a lui-même supprimé cette section de ladite conversation où le tweet n’apparaît plus. Monsieur Didier Porte, ne suffisait-il pas de demander à SentinelleCS4 de ne plus vous écrire ou de bloquer simplement ses tweet avant de le dénoncer lâchement ? Ce procédé ne vous honore pas, vous qui faites votre beurre quotidien à injurier Dieudonné en postulant votre propre supériorité éthique. Pour le reste, voilà qui est glorieux. Je rappelle que l’art de la dénonciation anonyme est une pratique qui ne nous est pas étrangère comme en témoigne notre expérience historique. Plus généralement, il reste troublant d’observer que de telles coutumes sont bien répandues chez les imposteurs de la morale. Or ils sont vent debout en ce moment, omniprésents dans les médias mainstream et le personnel politique, qui, tels des prêtre-pédophiles, se piquent d’humanisme. Et le comble s’atteint dès lors, qu’en principe, ils se disent de gauche. Avec le Front National au moins, les choses sont claires et sur la table, il n’y a aucun ostracisme en arrière-pensée à déceler outre celui affiché. Avec l’immémorial racisme de la gauche bien-pensante, cette violeuse qui a hérité ses manières de l’imposture des Lumières, c’est beaucoup plus compliqué. Pour paralyser la critique, le racisme s’effectue avec le droit-de-l’hommisme brandi en oripeau avant même tout débat, hurlant sa bonne foi tel le célibataire Saul aux pharisiens. Un humanisme frelaté. Grotesque, la corde est désormais usée. Il ne leur reste plus aux imposteurs que la censure ou la délation. Bravo Messieurs, ne changez rien, c’est chevaleresque !

Eric pour Sentinelle contre le Racisme.

© 

http://miracleregime.lemultiblog.com/Didier-Porte-Casse-toi-sale-negro-_-wh0ns9l-afc.html

https://www.facebook.com/notes/sentinelle-contre-le-racisme/alerte-didier-porte-d%C3%A9nonce-anonymement-sentinellecs4-merci-de-faire-tourner/701356523238633

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
À LREM, des carences systématiques
Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Total persiste et signe pour le chaos climatique
Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.
par Mickaël Correia
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelque mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet
Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours
Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Violences faites aux femmes : une violence politique
Les révélations de Mediapart relatives au signalement pour violences sexuelles dont fait l'objet Damien Abad reflètent, une fois de plus, le fossé existant entre les actes et les discours en matière de combat contre les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, pourtant érigé « grande cause nationale » par Emmanuel Macron lors du quinquennat précédent.
par collectif Chronik
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart