lpjournalismelannion
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

1 Éditions

Billet de blog 4 avr. 2012

Un forum pour l'or bleu

lpjournalismelannion
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le forum mondial de l'eau s'est tenu à Marseille du 12 au 17 mars dernier. Quelques 35 000 participants de plus de 170 pays, institutions, entreprises, associations et politiques se sont réunis pour discuter et débattre des solutions autour de la gestion de l'eau sur le globe.

« Ce n'est pas moins que le futur de l'eau qui se décide à Marseille », a déclaré Loïc Fauchon, président du Conseil mondial de l'eau, durant la cérémonie d'ouverture du forum. Depuis sa création en 1997, ce grand rassemblement réunit tous les trois ans de nombreux acteurs, élus et politiques liés au secteur de l'eau dans le monde. Son but : mobiliser les imaginations, les innovations et les compétences pour faire avancer la cause de l'eau. Et la tâche n'est pas moindre.

Avec près de 10 milliards d'êtres humains d'ici 2050, la nécessité de « réformer la gestion de l'eau pour éviter une grave détérioration des ressources est urgente » souligne l'organisation de coopération et de développement économique. Fin 2010, 89 % de la population mondiale, soit 6,1 % milliards de personnes, avaient accès à des « sources améliorées d'eau potable », soit plus que l'objectif du millénaire de 88 % fixé pour 2015. Mais la question de savoir comment assurer de l'eau saine et une alimentation suffisante aux 9 milliards d'habitants prévus pour 2050 reste sans réponse.

Le temps des solutions

Au cours de cette sixième édition du forum mondial de l'eau, de nombreux concepteurs et entreprises ont présenté de nouveaux systèmes permettant de transporter l'eau, la rendre potable et favoriser son accès au plus grand nombre.

"C'est une nouveauté de scénarisation du Forum, explique Guy Fraudin, vice président du Comité international du 6ème forum de l'eau. Le village présente les innovations les plus frappantes, celles qui ont le plus retenues l'attention" comme le « bélier hydraulique » de la fondation AIFDI, des Philippines. Il s'agirait en fait d'une pompe fonctionnant sans électricité et qui permettrait d'acheminer l'eau dans les villages isolés de montagne. D'une valeur de 8 000 euros, cet équipement pourrait alimenter à lui seul une cinquantaine de foyers.

En parallèle aux nombreuses propositions des professionnels et organismes, une plate-forme de solutions en ligne intitulée « solutionsforwater » a été mise en place pour le public. De nombreux internautes et particuliers ont ainsi pu proposer des idées, discuter et débattre autour des solutions pour résoudre les problèmes de l'eau.

Une prise de conscience progressive

La prise de conscience mondiale autour de l’eau est en cours et de nombreuses répercussions concrètes positives se sont d'ores et déjà mises en place. L’objectif de faire en sorte que 88% de la population mondiale ait accès « à des sources améliores d'eau potable » a été atteint fin 2010, mais c'est loin d'être suffisant.

Des millions de personnes demeurent exposées à toutes sortes de maladies dues à une eau contaminée, en particulier les enfants. D'après un rapport de l'UNESCO de 2009, "près de 5 000 enfants meurent ainsi chaque jour pour s'être désaltérés avec de l'eau polluée". D'après Alex Ducourneau, anthropologue au CNRS, les solutions envisagés lors du forum de l'eau à Marseille sont efficaces, mais le "problème majeur reste leurs diffusions dans les zones concernées".

Lou Bureau

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
Faire de l’hospitalité un droit fondamental
Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.
par Edwy Plenel
Billet de blog
Accès au droit des étrangers : régularisons l’administration !
Des élus de la République, des responsables associatifs, des professionnels du droit et autorités administratives intervenant dans le 20e arrondissement, et à Paris, sonnent la sonnette d'alarme. La prise de rendez-vous dématérialisée auprès des préfectures en vue de déposer des demandes de titres de séjour est devenue quasi impossible. « La déshumanisation et le dévoiement des services publics sont à leur comble ! » 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt
Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart