Luc Bentz
Continue à essayer résolument de trouver le sens des aiguilles du monde.
Abonné·e de Mediapart

76 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 févr. 2022

Claude Lelièvre : « l’École républicaine ou l’histoire manipulée »

Parfaitement étayé et documenté d'un point de vue historique, le tout récent livre de Claude Lelièvre montre comment les démarches réactionnaires ont moins à voir avec la République et l'adjectif «républicain» dont elles se gargarisent qu'avec le très vieux fond napoléonien, voire les iinstitutions scolaires de l'Ancien Régime.

Luc Bentz
Continue à essayer résolument de trouver le sens des aiguilles du monde.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

► Claude Lelièvre, L’École républicaine ou l’histoire manipulée, Le bord de l’eau éd., 2022, 140 p., 12 €.

Claude Lelièvre vient de publier au Bord de l'eau un ouvrage, comme toujours parfaitement étayé et documenté, dans lequel il dénonce une «dérive réactionnaire» reposant sur des images falsifiées, colportées à droite et à l'extrême droite (mais hélas! pas que !) et qui sont à l'opposé de l'éducation libérale (au bon sens du terme, c'est-à-dire non mécanique) et de la liberté pédagogique voulues notamment par Jules Ferry et Ferdinand Buisson. Jean-Michel Blanquer n'est pas l'auteur premier de ces dérives. Il en est assurément le porte-drapeau actuel, et assurément pas le dernier à usurper les termes «République» et «républicain» pour qualifier ses orientations tout à la fois néo-libérales et rétrograde.

Sans méconnaître les limites des fondateurs de l’École républicaine — notamment sur l’enseignement secondaire féminin —, Claude Lelièvre démontre en quoi ils entendent développer, au rebours des Guizot, Falloux et autres Fortoul, une éducation libérale tournant le dos à l’apprentissage mécanique pour former des républicains. Très précisément, il souligne de surcroît la confiance alors faite aux maîtres (on dirait aujourd’hui « au terrain »), au rebours de la vision hiérarchique, descendante et technicisante, portée par l’actuel grand maître de l’Université dont il démonte les usurpations des termes « République » et « républicain ».

Claude Lelièvre en 2012 (table ronde du congrès UNSA Éducation d'Angers). © Luc Bentz

On soulignera au passage la très fine analyse sur les avatars successifs de l’égalité telle qu’elle fut perçue de Ferry à Langevin-Wallon en passant par les compagnons de l’Université nouvelle. Au rebours du projet réactionnaire que Jean-Michel Blanquer développe comme ministre après y avoir mis la main comme directeur général des enseignements scolaires sous la présidence Sarkozy, ce livre rappelle intelligemment les acteurs, au-delà des vicissitudes du quotidien, de porter un projet d’ampleur, un projet éminemment politique s’il en est.

(Ce billet reprend en partie le chapô d'une note de lecture que je viens de rédiger et qu'on trouvera dans sa version complète en ligne sur le site du Centre Henri-Aigueperse UNSA Éducation : https://centrehenriaigueperse.com/2022/02/05/claude-lelievre-lecole-republicaine-ou-lhistoire-manipulee/.Il est accessible en PDF depuis cette même page ou en suivant ce lien direct.)

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
À l’Assemblée, le RN s’installe et LFI perd la partie
Les députés ont voté mercredi la répartition des postes de gouvernance de l’Assemblée nationale, offrant deux vice-présidences au parti de Marine Le Pen. Privée de la questure qu’elle convoitait, La France insoumise a dénoncé les « magouilles » de la majorité, qu’elle accuse d’avoir pactisé avec la droite et l’extrême droite.
par Pauline Graulle, Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Les contradictions de la défense de Damien Abad
Damien Abad est visé par une enquête pour « tentative de viol », ouverte ce mercredi par le parquet de Paris. Questionné par BFMTV sur le témoignage de la plaignante, l’avocat du ministre a affirmé que son client ne la connaissait « absolument pas », ne sachant pas de « qui il s’agit ». Ce que contredisent plusieurs éléments obtenus par Mediapart. Contacté, Me Benoît Chabert revient sur ses propos.
par Marine Turchi
Journal — Santé
Gynécologues accusés de viols : le dialogue est rompu entre médecins et patientes
La secrétaire d’État et gynécologue Chrysoula Zacharopoulou est accusée de « viol » et de « violences » par des patientes, à la suite du professeur Daraï, qui fut son chef de service. Les gynécologues rejettent le terme de viol en cas d’examen gynécologique. Les militantes fustigent un déni des violences.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Inflation : en France, grèves partout, augmentations nulle part
Depuis des semaines, des arrêts de travail éclatent dans toute la France, et dans tous les secteurs. Le mot d’ordre est toujours le même : « Tout augmente sauf nos salaires. » Après des négociations décevantes, les travailleurs se mobilisent pour obtenir des augmentations à la hauteur de l’inflation.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet d’édition
Covid-19, 7ème vague : l'État se rend encore « fautif »
Une septième vague de contaminations au COVID-19 frappe la France. Alors que le tribunal administratif de Paris a reconnu l'État « fautif » pour son impréparation lors de la première vague, le gouvernement ne semble pas tenir compte des remarques passées ni des alertes de la société civile.
par Mérôme Jardin
Billet de blog
« Very bad trips » à l’Organisation mondiale du commerce
20 mois et 6 jours de négociations à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour finalement acter, une nouvelle fois, que le commerce prime sur la santé. L’OMC et l’Union européenne (UE) se gargarisent aujourd’hui d’un accord sur la levée temporaire des brevets (TRIPS) sur les vaccins anti-COVID.
par Action Santé Mondiale
Billet de blog
Hôpital public : lettre ouverte à Monsieur le Président
A l’orée de cet été, la situation de l’hôpital public est critique. Nous sommes à la croisée des chemins. Depuis des mois l'hôpital public est sur le devant de la scène, après les 2 années de pandémie cet été s'annonce difficile. Nous adressons aux responsables politiques un point de vue de cadres et de soignants de proximité, investis dans l'hôpital, un bien commun, qu'il faut préserver, quoi qu'il en coûte.
par Fabienne dubeaux
Billet de blog
Innovation et Covid : demain, rebelote ?
La quiétude retrouvée dans nos pays n’est pas de bon augure. S’il y a résurgence du Covid, tout est en place pour revivre ce qui a été si cruellement vécu: l’injustice dans l’accès aux vaccins à l’échelon mondial et le formatage de la gestion de la pandémie au gré des priorités économiques des pays riches et intérêts financiers des firmes pharmaceutiques ... Par Els Torreele et Daniel de Beer
par Carta Academica