13 novembre

Quelles que soient leurs fallacieuses justifications, les auteurs d’actes terroristes expriment fondamentalement la même antienne que le général franquiste Milan Astray: «¡Viva la muerte!». #Billet sur un nouveau blog

Pour en savoir plus, suivre ce lien !

Il s'ouvre sur un nouveau blog que je viens d'ouvrir, avec un défi oulipien pour le corps de chaque billet : «En cinq cents mots (ou presque) maximum» https://cinqcentsmots.wordpress.com/.

 © Luc Bentz © Luc Bentz

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.