Lettre au Président de la République au sujet de la répression à Notre-Dame-des-Landes (44)

A Monsieur le Président de la République
Palais de l'Elysée
55 rue du faubourg Saint-Honoré
75008 Paris

Monsieur le Président,

Suite aux violentes interventions armées de police et de gendarmerie commandées par Monsieur Manuel Valls ci-devant ministre de l'intérieur - de la Terreur ? - que le gouvernement de Monsieur Jean-Marc Ayrault, ci-devant Premier Ministre, semble diriger, gouvernement qui a été nommé, me semble-t-il, par vos soins,

je vous fais part de mon intention de ne plus jamais voter pour un parti politique prétendument de gauche et qui emploie les mêmes méthodes que celle de votre prédécesseur dont j'ai la décence de taire le nom, comme j'aurais sans doute celle de taire le vôtre si par malheur le fol aéroport de Notre-Dame des Landes venait finalement à être bâti. Mais sachez que d'ici là, nombreux serons-nous à nous y opposer.

Dans l'attente de l'annulation de ce projet absurde et coûteux économiquement, socialement et écologiquement, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à mon attachement durable à une république sociale, solidaire et écologique, respectueuse de ses habitants

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.