LES DEUX COSTUMES DE MR MACRON

LES DEUX COSTUMES DE MR MACRON

A la mi-juin, le président français Emmanuel Macron a fait un discours remarqué à l’OIT (Organisation internationale du Travail), organisme de la constellation onusienne.

Il a notamment fustigé le capitalisme brutal qui sévit actuellement dans le monde, en notant, comme le rapporte Le Figaro (http://www.lefigaro.fr/conjoncture/a-l-oit-macron-met-en-garde-contre-le-chaos-qui-vient-20190611) :

Le «dumping» sous toutes ses formes, et le «travestissement de notre économie mondiale» avec l’apparition de rentes illégitimes. «Quelque chose ne fonctionne plus dans l’organisation de ce capitalisme». Il a ajouté : «je veux remettre de l’humanité, de la proximité, c’est un changement de méthode que j’ai dessiné».

Et, emporté par la fougue de son élan ‘jauressien’, il a même indiqué : «je ne veux plus qu’en Europe nous considérions que le sujet de l’ajustement économique et financier et de la dette prévaut sur les droits sociaux, parce qu’à ce moment-là on nourrit les extrêmes, le doute».

Il est bien de se rendre compte maintenant que la soudaine remontée dans l’Union européenne des partis politiques dits extrémistes ou populistes (signifiant d’ailleurs que ‘populiste’ veut dire ‘extrémiste’…. vraiment ??), trouve sa source dans l’injustice sociale profonde qui résulte :

  • du laisser-faire des forces du marché selon la loi imposée par le Consensus de Washington,
  • du contrôle de nos sociétés humaines et de l’action des institutions politiques nationales et supra-nationales par les puissantes sociétés transnationales et financières,
  • de la réduction constante des droits sociaux au profit de ceux du capital
  • du manque de démocratie évident de l’Union européenne,
  • de la négation de la valeur des actifs nationaux en tant que bien commun
  • de la volonté de tout transformer toutes activités centres de profits pour le bénéfice d’actionnaires.
  • In fine, de la négation du droit au bien être pour TOUS les citoyens.

La question que l’on peut légitimement se poser est : comment s’ajuste la politique menée par le gouvernement de Mr Macron en France par rapport à ses déclarations politiques à L’OIT ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.