Luc Rebour
Touriste responsable, amoureux de Brétignolles-sur-mer (85).
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 avr. 2020

ZAD de la Dune détruite en plein confinement

La ZAD de la Dune pour empêcher un projet de port de plaisance sur une zone naturelle classée de Vendée a été incendiée en plein confinement. Comment peut se justifier de tels procédés, "l'appel à bénévoles" des autorités, l'intervention d'un bataillon de gendarmes en pleine crise sanitaire mortelle pour laquelle un effort collectif est demandé ?

Luc Rebour
Touriste responsable, amoureux de Brétignolles-sur-mer (85).
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mercredi 8 avril 2020, 23e journée de confinement face au Covid19. La municipalité de Brétignolles-sur-mer, commune de Vendée, avec le soutien de la préfecture, a organisé ce qu’elle a appelé le démentèlement de la ZAD de la Dune.

Cette ZAD était gênante puisqu’elle était le dernier rempart efficace contre le projet de port de plaisance. Un projet de port entièrement artificiel, incohérent compte tenu de sa faisabilité, de ses coûts, de la crise écologique en cours et de ses conséquences, irrégulier compte tenu des lois littoral, sur l’eau et sur la biodiversité.

Derrière les termes démantèlement de la ZAD comprenez, évacuation de 15 zadistes pacifiques par un bataillon de 70 gendarmes avec hélicoptère et drone aidé par des agents de la municipalité et 50 habitants et habitants appelé en renfort.

Ensuite, mise à feu des cabanes dont une bibliothèque que les zadistes avaient mis en place. Les fumées de ce gigantesque incendie ont pu être observées à des km à la ronde.  Puis saccage à la barre de fer des camions des zadistes pour certains ou certaines : c’était leur seule possession personnelle. Les zadistes ont été emmené dans différents commissariats pour contrôle d’identité puis relaché.e.s en pleine nuit sans solution de logement parfois à une heure et demi à pied du site.

Certaines des personnes dites bénévoles appelés par la mairie pour aider à cette besogne se sont satisfaits du bon nettoyage de la ZAD.

Comment une telle opération a-t-elle put être permise ? La préfecture dans un communiqué a indiqué qu’il s’agissait d’un acte d’intérêt général et les mesures barrières ont été respectées par la distribution de masques et le port de gants.

Nous espérons que les associations d’opposition au projet auront suffisamment de budget pour porter un nouveau recours juridique et permettre l’ouverture d’une enquête. En attendant la destruction du site classé a repris dès le lendemain. Le bouchon de l’indescence flotte déjà pour ce projet de port. Ce bouchon semble être poussé trop loin et rien ne semble indiquer que cela va s’arrêter…

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique du Nord
Dans le Wyoming, qui sauvera Liz Cheney, la républicaine anti-Trump ?
S’enfoncer dans les délires de Donald Trump ou reconduire son opposante numéro 1 au sein de son parti ? Une certaine idée de la démocratie américaine se joue mardi 16 août dans les primaires républicaines de l’« État des cow-boys ».
par Alexis Buisson
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal
Prostitution : le torchon brûle entre écologistes et associations
Depuis plusieurs jours, une querelle oppose des associations LGBTQI+ et Raphaëlle Rémy-Leleu, élue EELV de Paris. Les premières reprochent vertement à la seconde ses positions sur le travail du sexe. L’écologiste dénonce un « harcèlement » injuste.
par James Gregoire
Journal — Écologie
Ne pas perdre une goutte d’eau, le combat de Lyon et de sa région
Dans le département du Rhône, parmi les plus touchés par les canicules, retenir et économiser l’eau devient urgent. La bataille se joue mètre cube après mètre cube, de la déconnexion des réseaux d’assainissement à la rénovation des trottoirs, de l’arrosage des jardins aux prélèvements par les gros industriels.
par Mathieu Périsse (We Report)

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat