Irrégularités, pressions sociales, collusions,... à Brétignolles-sur-mer

Les élus du Pays de Saint-Gilles-croix-de-Vie et en particulier son président cherchent à faire construire un port sur une des plages des plus prisée par les touristes de Brétignolles. Un entêtement qui dure depuis bientôt deux décennies. Après de nombreux échecs le voici en passe d'y parvenir. Voici comment construire en projet anti-environnemental, irrationnel par la force.

En 17 ans de montage du dossier de projet de port de Brétignolles-sur-mer, de nombreuses irrégularités, collusions, pressions sociales, déficiences politiques et administratives l’ont entachées. Ces éléments ont été clairement identifiés par l’association « La Vigie ».

Le principal promoteur de ce projet, Monsieur Chabot a un haut niveau d’influence par sa position de :

-        Président de la Communauté de Commune du Pays de Saint Gilles Croix de Vie.

-        Maire de la commune de Brétignolles.

-        Directeur de Akena Veranda

 Le 17 juillet 2019, le préfet de Vendée, Monsieur Brocard, a donné le feu vert à la construction de cette infrastructure qui est une aberration fonctionnelle et environnementale et pour laquelle nous doutons sur l’idée qui parait la justifier  : la plus-value économique.

Cet accord du préfet s’est fait en dépit de l’avis contraire des services de l’état dédiés d’après le représentant de France Nature Environnement Vendée (sur ce film d'un extrait de l'AG de La Vigie du 10 Août 2019 à 2’57’’ ).

La préparation des travaux est en cours (appels d’offre, début des captures protégées pour les mesures compensatoires,…)

Les associations qui s’opposent au projet déposent des recours juridique qui ne sont malheureusement pas suspensifs. Ainsi, Monsieur Chabot se targue de lancer le premier coup de tractopelle en Janvier 2020.

Nous cherchons à fédérer l'opposition et à médiatiser cette affaire afin d’éviter le début de ce saccage qui est l’exemple type de grand projet inutile à ne pas mettre en place dans le contexte de crise climatique planétaire que nous vivons actuellement.

Nous diffusons notre avis sous forme de vidéos.

Pour suivre l'évolution de la situation, nous vous conseillons l’excellent site internet du vice-président de La Vigie : Blog Normandelière.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.