lucie couvreur
Abonné·e de Mediapart

46 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 août 2015

lucie couvreur
Abonné·e de Mediapart

Tsunami prévisible sur les marchés financiers

lucie couvreur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis quinze jours les bourses mondiales jouent au yoyo , plutôt dans le sens de la baisse . 

Les explications officielles viennent des craintes sur la croissance chinoise . 

En fait le mouvement à démarré le 13 Aout dernier avec  une soi disant "dévaluation de la monnaie chinoise" . 

Tous ceux qui se sont intéressés à ce qu'ont fait les Chinois se sont très vite rendu compte que les Chinois n'avaient pas dévalué , contrairement à la rumeur de nos médias, mais qu'ils avaient mis en place de nouveaux systèmes de régulation , en particulier sur la fixation des taux  et des parités  permettant de limiter les manipulations monétaires  sur le marché des devises . 

Philippe RIES avait d'ailleurs fait un très bon article sur ce sujet précis le 15 Aout dernier :

Ce que cache la dévaluation du Yuan 

l’annonce marque une nouvelle étape dans la stratégie engagée de longue date (lire ici et encore ici) par les autorités chinoises pour faire du yuan (ou renminbi) une monnaie de réserve et d’échange internationale

Ces mesures ont entrainé un mouvement de panique sur les marchés financiers  asiatiques et occidentaux ..  L'explication officielle venait de la croissance chinoise !! . Personne ne s'est pourtant demandé pourquoi une crise chinoise entrainait un effondrement du dollar .. qui a eu lieu dans le même temps  Puisque le cours de l'euro/$ est passé de 1,09 à 1,17 dans le même temps .  On ne peut que se demander comment une dévaluation du yuan  , ou une baisse de la croissance chinoise , entraine une baisse aussi rapide de la monnaie étalon qu'est le dollar !!!

Mais ce n'est pas tout   ... 

Les autorités chinoises ont également pris conscience de la perversité des transactions informatisées sur les marchés action et des possibilités de manipulation que ces robotisations entrainaient . Ils sont donc en train d'étudier les moyens d'en limiter les impacts ,  et de limiter les transactions elles mêmes . 

 Ils ont donc restreint ou bloqué l'activité des comptes à l'origine de ces déstabilisations . 

http://french.xinhuanet.com/2015-08/03/c_134476324.htm

http://french.xinhuanet.com/2015-07/31/c_134467177.htm

Il y a deux ans déjà , le Commissaire Divisionnaire Jean François Gayraud avait fait un rapport qui est resté confidentiel et qui n'a entrainé aucune prise de décision  politique ou législative sur l'impact de ces transactions informatisées (HFT ) , bien que les conséquences  en soient visiblement considérables . 

 Le dicible et l'indicible 

Je faisais partie cet après-midi du jury du rapport individuel d’expertise de Jean-François Gayraud, Commissaire divisionnaire de la police nationale, rapport consacré au « Trading haute fréquence : quels enjeux pour la sécurité nationale ? »

Gageons que les autorités chinoises qui sont moins inféodées à la finance Européenne et Américaine (principaux animateurs et créateurs des robots concernés)  sont moins accommodants que nos propres politiques avec ces outils qui permettent des déstabilisations et des manipulations majeures des marchés financiers , qu'il s'agisse  des marchés d'actions , de devises , ou de matières premières . 

Dans ce contexte , les décisions prévisibles du Gouvernement Chinois sur la limitation  de ces activités , ne peuvent qu'entrainer un véritable tsunami sur tous les marchés financiers qui fonctionnent aujourd'hui à plus de 80%  à partir de ces robots  .. et entrainer l'arrêt d'activité d'un bon nombre de fonds spéculatifs , ou de département de trading bancaires qui n'auront plus aucune  utilité si ils ne peuvent plus exercer leurs jeux malsains . 

Les marchés pourraient ainsi redevenir "efficients"  et retrouver des équilibres  en fonction de l'offre et de la demande . 

Mais tout ceci risque d'entrainer un véritable tsunami financier , d'autant plus que les bulles monétaires créées aux USA , comme en Europe , avec les politiques de création de monnaie virtuelle  uniquement destinée aux banques et à leurs jeux malsains, pourraient bien imploser  et partir en fumée , qui elle ne sera pas virtuelle . 

C'est sans doute la catastrophe financière que nous prédisent beaucoup d'analystes actuellement , y compris au plus haut niveau des Etats puisqu'on a vu récemment Alan Greenspan s'exprimer sur le sujet de la monnaie et de l'or .. ou que l'on trouve également d'anciens banquiers comme Egon Von Greyerz  nous parler de "la Grance Catastrophe Financière" 

Il est évident qu'aucun économiste, ni journaliste financier , ni analyste  ne pourra vous expliquer objectivement  ces raisons, car ce serait par là même reconnaitre les manipulations opérées depuis plusieurs années sur ces marchés financiers , manipulations qui n'ont jamais été sanctionnées  et qu'aucune loi n'a entravées  et sur lesquelles l'omerta politique a été totale, aussi bien au niveau national qu'au niveau Européen . 

Et l'une des raisons pour laquelle les autorités Chinoises peuvent limiter les influences dévastatrices des manipulations financières est qu'ils n'ont pas cédé un pouvoir régalien essentiel à la finance privée : le pouvoir de création monétaire  ...  à l'inverse des USA ou de l'Europe , donc en Chine , c'est le politique qui dirige le financier et non l'inverse . 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez