Le nouveau passeport citoyen

Ce nouveau passeport citoyen ou toutes vos données personnelles de santé seront indiquées n'a pas vraiment besoin de description outre celles qui sont indiquées dans cette présentation . Bienvenue chez les nouveaux citoyens

https://static1.squarespace.com/static/5ed685211872ca0609188980/t/5fbd699f8ee41b79ce846897/1606248871413/CommonTrust+Network+Overview+-+11.16.2020+%283%29.pdf

About Us

The Common ProjectA non-profit public trust established with support ÿrom the Rockeÿeller Foundation,
The Commons Project Foundation builds and operates diĀital platÿorms and
services ÿor the common Āood. Our mission-driven structure is desiĀned to attract
world-class talent to build and sustain diĀital public services in a way that serves
people’s interests above all. BeĀinninĀ with health inÿormation, we are ÿocused on
empowerinĀ people to access and control their personal data and put it to use ÿor
their own benefit.


The World Economic Forum is the International OrĀanization ÿor Public-Private
Cooperation. The Forum enĀaĀes the ÿoremost political, business, cultural and
other leaders oÿ society to shape Ālobal, reĀional and industry aĀendas. It was
established in 1971 as a not-ÿor-profit ÿoundation and is headquartered in Geneva,
Switzerland. It is independent, impartial and not tied to any special interests. The
Forum strives in all its eÿÿorts to demonstrate entrepreneurship in the Ālobal public
interest while upholdinĀ the hiĀhest standards oÿ Āovernance. Moral and
intellectual inteĀrity is at the heart oÿ everythinĀ it does.

 

Surtout  ne manquez pas les participants du Common project pour voir qui ils sont !!

https://thecommonsproject.org/

The Commons Project is a nonprofit public trust established to build platforms and services to make life better for people around the world.

We believe that everyone should enjoy the full benefit of technology and data while maintaining control over their digital lives. We believe that communities are stronger when data is open and can be shared for the benefit of all.

 

Pour les Vaccins permettant d'obtenir le passeport, compte tenu de ce qu'il faut comme matériel et comme surveillance du fait des réactions allergiques sévères çà va être compliqué à organiser dixit le CDC !

 

https://www.cdc.gov/vaccines/covid-19/info-by-product/pfizer/anaphylaxis-management.html

Les vaccins COVID-19 seront probablement administrés dans une grande variété de contextes cliniques, y compris les hôpitaux, les établissements de soins de longue durée, les cabinets médicaux ambulatoires, les pharmacies, les sites de vaccination de masse et les sites en bordure de rue ou au volant. Ces contextes diffèrent en termes de ressources humaines et matérielles habituelles pour gérer l'anaphylaxie. Les médicaments et fournitures suivants sont importants pour l'évaluation et la prise en charge de l'anaphylaxie et sont recommandés pour les sites de vaccination COVID-19.

Un prestataire clinique ayant accès à l'équipement d'urgence doit être immédiatement disponible pour évaluer et gérer l'anaphylaxie.

Médicaments et fournitures pour évaluer et gérer l'anaphylaxieDevrait être disponible sur tous les sitesSi possible, inclure sur les sites (non requis)Seringue préremplie d'épinéphrine ou auto-injecteur *Oxymètre de poulsAntihistaminique H1 (p. Ex., Diphenhydramine) †OxygèneBrassard de pression artérielleBronchodilatateur (p. Ex., Albuterol)StéthoscopeAntihistaminique H2 (p. Ex., Famotidine, cimétidine)Dispositif de chronométrage pour évaluer le poulsFluides par voie intraveineuseKit d'intubationMasque de poche de taille adulte avec valve unidirectionnelle (également connu sous le nom de masque de réanimation cardio-pulmonaire (RCR))

* Les sites de vaccination COVID-19 doivent avoir au moins 3 doses d'épinéphrine sous la main à tout moment.
 Les antihistaminiques peuvent être administrés comme traitement d'appoint, mais ne doivent pas être utilisés comme traitement initial ou unique de l'anaphylaxie. De plus, il faut être prudent si des médicaments oraux sont administrés à des personnes présentant une obstruction imminente des voies respiratoires.

Prise en charge de l'anaphylaxie sur un site de vaccination COVID-19

Si une anaphylaxie est suspectée, suivez les étapes suivantes:

  • Évaluer rapidement les voies respiratoires, la respiration, la circulation et la mentation (activité mentale).
  • Appel aux services médicaux d'urgence.
  • Placez le patient en décubitus dorsal (face vers le haut), les pieds surélevés, à moins qu'une obstruction des voies respiratoires supérieures ne soit présente ou que le patient vomisse.
  • L'épinéphrine (solution aqueuse à 1 mg / ml [dilution 1: 1000]) est le traitement de première intention de l'anaphylaxie et doit être administrée immédiatement.
    • Chez l'adulte, administrer une dose intramusculaire de 0,3 mg à l'aide d'une seringue pré-mesurée ou préremplie, ou d'un auto-injecteur au milieu de la cuisse externe.
    • La dose maximale pour adulte est de 0,5 mg par dose.
    • La dose d'épinéphrine peut être répétée toutes les 5 à 15 minutes (ou plus tôt) au besoin pour contrôler les symptômes en attendant les services médicaux d'urgence.
    • En raison de la nature aiguë et potentiellement mortelle de l'anaphylaxie, il n'y a aucune contre-indication à l'administration d'épinéphrine.

Les antihistaminiques (par exemple, les antihistaminiques H1 ou H2) et les bronchodilatateurs ne traitent pas l'obstruction ou l'hypotension des voies respiratoires et ne sont donc pas des traitements de première intention pour l'anaphylaxie. Cependant, ils peuvent aider à soulager l'urticaire et les démangeaisons (antihistaminiques) ou les symptômes de détresse respiratoire (bronchodilatateurs) mais ne doivent être administrés qu'après l'adrénaline chez un patient souffrant d'anaphylaxie. Étant donné que l'anaphylaxie peut réapparaître après le début de la guérison des patients, une surveillance dans un établissement médical pendant plusieurs heures est recommandée, même après la disparition complète des symptômes et des signes.

Conseil aux patients

Les patients qui présentent une anaphylaxie après la première dose de vaccination COVID-19 doivent être informés de ne pas recevoir de doses supplémentaires. En outre, les patients doivent être référés à un allergologue-immunologiste pour un bilan approprié et des conseils supplémentaires.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.