Un Tribunal Portugais légitime religieusement les violences faites aux femmes !!!

Un jugement démentiel qu'il faut absolument relayer et dont il faut débattre , justifié par la religion . Tous nos fondements démocratiques et le principe de séparation des pouvoirs sont en danger

Je pense que la meilleure chose que l'on puisse faire est de relayer le très bon article du  Figaro à propos de ce jugement démentiel . 

Portugal : un tribunal justifie la violence contre une femme qui a commis l'adultère

Les Faits : 

En 2015, une Portugaise engagée dans une relation extra-conjugale décide d'y mettre un terme au bout de deux mois. Mais son amant n'accepte pas sa décision, il la harcèle et menace de tout révéler à son époux. Ce qu'il finit par faire. Le couple divorce alors, mais les deux hommes n'en restent pas là. En juin 2015, ils font équipe, enlèvent la femme, la séquestrent et la battent, son ancien amant la maintenant au sol pendant que son mari la frappe avec un bâton clouté.

La victime dépose plainte et les deux agresseurs sont jugés. L'ex-mari est condamné à 15 mois de prison avec sursis et à 1500 euros d'amende. Le parquet, jugeant la peine trop légère décide de faire appel, et réclame une peine ferme de 3 ans et demi. Mais le 11 octobre dernier, les deux juges de la cour d'appel de Porto ont décidé de maintenir la première décision du tribunal.

 

Mais surtout la justification du jugement !

«L'adultère commis par une femme est une conduite que la société condamne et condamne fortement», peut-on lire dans la décision du tribunal de Porto, qui explique «comprendre la violence de l'homme, victime de cette trahison après avoir été vexé et humilié par sa femme».

«Dans la Bible, nous pouvons lire que la femme adultère devait être punie par la peine de mort», rappelle le texte qui cite également la lapidation de femmes infidèles dans certaines sociétés et une loi portugaise de 1876 prévoyant des peines légères à l'encontre d'un homme qui tuait sa femme coupable d'adultère.

 

Il est dément dans une Europe dite démocratique de voir des juges invoquer la religion pour justifier une condamnation . 

Le Portugal ne connait pas le socle laic français , mais en principe , dans toute démocratie , la séparation des pouvoirs temporels  et spirituels s'impose ainsi que  les séparations  qui en découlent et qui sont indispensables au fonctionnement démocratique, à savoir ,

Séparation de l'éxécutif et du législatif , indépendance judiciaire . 

Si ces séparations ne sont pas respectées,  nous revenons par définition au totalitarisme .  Les élections ne constituent pas en elles mêmes un fonctionnement démocratique , ce fut la grande erreur des révolutions du Jasmin que de le penser . 

C'est cette séparation qui permet aux différentes communautés de vivre en paix civile, avec les mêmes droits et les mêmes devoirs . C'est ce qui permet également aux communautés en question de s'interpénétrer ,  de s'unir même si les codes religieux disent le contraire . 

C'est ce qui garantit l'égalité des citoyens hommes ou femmes devant les lois civiles , c'est ce qui garantit l'égalité des femmes en droit !!!

Les motivations de cette décision portugaise sont donc une atteinte grave au fonctionnemenet même de la justice dans un pays Européen supposé respecter quelques règles de fonctionnement démocratique . 

De plus comme le dit très bien l'article du Figaro , cette décision et ses motivations peuvent avoir des conséquences très lourdes sur les violences faites aux femmes car elles légitiment les violences conjugales  .. 

Rappelons la décision de la Cour de Cassation à Lyon concernant l'imam Bouziane de Venissieux ,  décision qui interdisait justement un enseignement religieux contraire aux lois civiles .  En l'occurence , le sujet était "le droit de battre sa femme" ..  

La référence aux lapidations qui figure dans les motivations du jugement portugais est totalement démentielle . Ou les portugais estiment peut-être comme un certain Tariq Ramadan  que la lapidation ne doit pas être condamnée  , mais faire  l'objet d'un simple moratoire... 

Je crois qu'il est grand temps de se ressaisir car la vitesse à laquelle les droits , et en particulier ceux des femmes , sont à nouveau bafoués , piétinés  doit nous faire réagir de toute urgence . 

Sachons lutter vigoureusement contre les incohérences d'une Europe qui laisse se dégrader à ce point les fondements mêmes des libertés démocratiques qu'elle est supposée défendre .   

Quelle Europe voulons-nous ? Celle de la Saint Barthélémy avec les querelles religieuses qui ont embrasé toute l'Europe pendant plusieurs siècles ?? (Espagne, Pays Bas, France, Angleterre) ou une Europe apaisée dans laquelle les communautés peuvent vivre ensembles  en s'interpénétrant et en laissant la religion dans la sphère privée sans enfreindre les lois civiles en vigueur.

Et espérons que pour une fois , les journalistes  et le corps médiatique en général aura le courage de faire des articles de fond sur ces sujets  ne serait-ce que pour faire comprendre aux lecteurs , auditeurs , d'ou qu'ils soient et quelque soient les communautés auxquelles ils appartiennent qu'un tel jugement est inacceptable dans un pays qui prétend défendre les fondements démocratiques et l'égalité en droits .. pour tous ET SURTOUT POUR TOUTES .

Ce sont ces débats que nous attendons des journalistes .. au lieu des bla bla  d'un gourou qui ment autant sur le fait religieux que sur sa propre vie sexuelle . Et ce sont les discours de ce type de gourou qui font que les juges oublient leur indépendance !!! Je parle bien entendu du sieur Ramadan  que j'ai déjà cité plus haut .. qui fait un peu la une de la presse en ce moment !!! Les juges portugais qui ont rédigé leurs motivations avaient peut-être assisté à l'une de ses conférences !!!

A l'heure ou nous parlons d'éducation , et d'éducation sexuelle à l'école, il semble que la première éducation doit bien être celle qui  permet de comprendre le fonctionnement de nos régimes démocratiques , sinon nous pourrions nous exposer à voir des jugements , en Europe, qui légitiment le viol parce que la tenue n'était pas conforme aux critères religieux !!! Nous n'en sommes d'ailleurs pas très loin avec les déclarations ahurissantes de cet avocat pour qui  :

violer une fille qui ne se respecte pas est un devoir national !!!

Malgré le tollé qu’il a soulevé, l’intéressé a maintenu ses propos dans une interview accordée au journal « Al Watan ». Selon lui, « ce sont les filles qui provoquent les jeunes à travers leurs choix vestimentaires », réitérant son appel au viol de celles-ci. Une plainte a été déposée contre lui pour « incitation au harcèlement et au viol ».
En savoir plus sur http://www.ledaily.ma/video-violer-des-filles-est-un-devoir-national-pour-cet-avocat/#5651i2rQWztwFzzO.99

L'avocat est sûrement un copain de Frère Tariq !!! 

Bravo au Figaro pour son article .. 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.