Lucien Atencia
Abonné·e de Mediapart

259 Billets

0 Édition

Billet de blog 31 déc. 2021

Un pouvoir qui fabrique de la méfiance, c'est de confiance dont le pays a besoin.

Tous les gouvernements qui se sont succédés, en considérant les hôpitaux comme des entreprises privées et en leur appliquant une cure d’austérité recommandée par l’Union européenne, ont produit le désastre actuel.

Lucien Atencia
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Tous les non-vaccinés ne sont pas des pestiférés qui seraient responsables d’une crise de l’hôpital public qui a commencé bien avant que n’apparaissent le Covid et ses variants.

Tous les gouvernements qui se sont succédés, en considérant les hôpitaux comme des entreprises privées et en leur appliquant une cure d’austérité recommandée par l’Union européenne, ont produit le désastre actuel.

Que le pouvoir aujourd'hui veuille en faire porter la responsabilité à des citoyens qu’il n’a pas réussi à convaincre qu’il fallait absolument se vacciner en rajoute une couche.

Bien des fois les personnels et leurs syndicats ont tiré la sonnette d’alarme et n’ont rencontré qu’un mur de mépris.

Avec Emmanuel Macron, il a fallu attendre des mois et des mois avant que ne soit diffusé le premier spot officiel de promotion de la vaccination. Il est vrai qu’après les masques ce sont les doses qui manquaient.

La méfiance à l’égard du pouvoir et de la science n’est pas une fatalité. J’en veux pour preuve les comportements civiques qu’on observe dans un pays voisin qui m’est cher, l’Espagne.

Utiliser les non-vaccinés comme des boucs-émissaires comme il est habituellement fait avec les immigrés s’avère être la plus mauvaise méthode pour convaincre qu’il faut se vacciner pour soi et pour les autres.

Il faut donc en changer Monsieur le télé-président-candidat !

Et pendant que vous y êtes, placez notre pays au premier rang de ceux qui luttent pour que les vaccins soient accessibles partout dans le monde. En ce domaine, la proximité et le bon sens, concepts qui vous sont si chers, n’ont aucune valeur face à ce que nous enseigne la démarche scientifique.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Aurélien Rousseau, l’autre caution de gauche de Matignon
Le nouveau directeur de cabinet d’Élisabeth Borne, Aurélien Rousseau, a été directement choisi par Emmanuel Macron. Sa réputation d’homme de dialogue, attentif aux inégalités, lui vaut de nombreux soutiens dans le monde politique. D’autres pointent sa responsabilité dans les fermetures de lits d’hôpitaux en Île-de-France ou dans le scandale du plomb sur le chantier de Notre-Dame.
par Ilyes Ramdani
Journal — Politique
Personnel et notes de frais : les dossiers de la députée macroniste Claire Pitollat
Dix-neuf collaborateurs en cinq ans, des accusations de harcèlement et des dépenses personnelles facturées à l’Assemblée : le mandat de la députée du sud de Marseille, candidate à sa réélection, n’a pas été sans accrocs. Notre partenaire Marsactu a mené l’enquête.
par Jean-Marie Leforestier et Clara Martot (Marsactu)
Journal
Législatives : pour les femmes, ce n’est pas encore gagné
Plus respectueux des règles de parité que dans le passé, les partis politiques ne sont toujours pas à l’abri d’un biais de genre, surtout quand il s’agit de réellement partager le pouvoir. Nouvelle démonstration à l’occasion des élections législatives, qui auront lieu les 12 et 19 juin 2022.
par Mathilde Goanec
Journal
Climat : militer dans l’urgence
Une quinzaine de départements français sont touchés par la sécheresse, dix ont déjà dépassé le seuil d’alerte. On en parle avec Simon Mittelberger, climatologue à Météo-France, Cécile Marchand d’Alternatiba et Les Amis de la Terre, et Julien Le Guet, du collectif Bassines non merci.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
par Fred Sochard
Billet de blog
par C’est Nabum
Billet de blog
Qui est vraiment Élisabeth Borne ?
Depuis sa nomination, Élisabeth Borne est célébrée par de nombreux commentateurs comme étant enfin le virage à gauche tant attendu d'Emmanuel Macron. Qu'elle se dise de gauche, on ne peut lui retirer, mais en la matière, les actes comptent plus que les mots. Mais son bilan dit tout le contraire de ce qu'on entend en ce moment sur les plateaux.
par François Malaussena
Billet de blog
De l'art de dire n'importe quoi en politique
Le problème le plus saisissant de notre démocratie, c’est que beaucoup de gens votent pour autre chose que leurs idées parce que tout est devenu tellement confus, tout n’est tellement plus qu’une question d’image et de communication, qu’il est bien difficile, de savoir vraiment pour quoi on vote. Il serait peut-être temps que ça change.
par Jonathan Cornillon