Une vie tranquille de Claudio Cupellini

A Quiet Life video © teho teardo
A Quiet Life video © teho teardo

Les spectateurs restent assis en fin de séance, complètement sous le charme de cette voix grave prolongeant le rôle de Rosario, un remonté de l'enfer qui veut encore et toujours vivre peinard.

L'ambiance de ce film est à l'image des deux bouilles du clip musical : une face terrifiée, l'autre réjouie. Un étau de violence qui cloue dès le début mais ne maltraite jamais sans raison, ce qui fait qu'on en redemande.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.