"En militant, j’oublie ma nudité"

Un long article du Monde aborde la question du témoignage et du silence,de la barbarie la plus abjecte et des traumatismes, du courage de celles qui crient dans les ténèbres que l'on veut maintenir.

La violence rapportée par certains témoignages est dérangeante, même sans images, donc pour lecteurs avertis.

LIEN

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.