Une VICTOIRE ECRASANTE contre le Capital : un fond d'investissement K.O.

Des millions de petites mains sur les forums, Un fond d'investissement humilié, Wall Street saigne, Alexandra Octavo Cortez jubile

Des millions d'utilisateurs de Reddit ont racheté des actions de Gamestop, une enseigne de vente de jeux vidéos aux USA, pour empêcher  le fonds Melvin Capital de la racheter à bas prix. Résultat : le fond a perdu plus de 3 milliards de dollars et se retrouve à réfuter des rumeurs de faillite. 

Là où tous les Nuit Debout et Occupy divers ont réussi à faire des une de journaux et lancer des débats universitaires, c'est une bande de gamers et de trolls qui ont saigné un fonds. 

Qu'est-ce que cela dit de nous? De notre capacité à ignorer de larges franges de la population parce qu'elles sont racistes, pro trump, antiféministe, vulgaires, indifférentes à tant de choses qui nous sont chères? Qu'est-ce cela dit de notre croyance d'être le peuple quand nous n'en sommes qu'une fraction qu'on voudrait meilleure que les autres, éclairée, tolérante et universaliste alors qu'on ne prête attention à ces gens que lorsque les plus cinglés d'entre eux marchent sur le Capitole ou harcèlent des gens, surtout des femmes, d'une manière qui nous révulse de manière légitime (et ne font pas l'unanimité chez eux) ?

Un élément de réponse : cela dévoile nos oeillères, notre méconnaissance de cette frange de population qui pense avoir dépassé les débats intellectuels parce qu'ils pensent la politique au travers de memes et de blagues douteuses et qu'ils se réjouissent que nous les pensions plus racistes/mysogines qu'ils ne le sont. Car nous ne pouvons même pas mesurer à quel point nous ne les comprenons pas, on sait juste saisir au vol ce qui fait le buzz de cette culture. Je n'ai pas dit "sous-culture" on est pas sur Arte, il s'agit d'une culture riche et plus si jeune que ça. 

Le subreddit de ces conversations est passé de 1,7 à plus de 6 millions d'utilisateurs en quelques jours. Si vous n'avez pas d'idées sur ce que peuvent faire ces utilisateurs quand il sont nombreux, vous n'avez sûrement pas entendu parler de l'affaire Shia Laboeuf vs 4chan : https://www.youtube.com/watch?v=GYhMozh7v0U (racontée par un youtubeur qui semble les apprécier). 

Sachez au moins que leur devise est "Weaponized Autism" = "l'autisme transformé en arme" autrement dit une armée d'anormaux, de gamers, de reclus en tout genre, bref de ce qu'ils entendent par "autistes" (je ne cautionne pas, je cite) est extrêmement performante si elle se fixe un objectif, surtout qu'ils frappent par surprise et fort. 

Une capacité que nous n'avons plus depuis des décennies #trois jours  de grève par an sauveront le monde. Leur coup d'éclat, quelqu'en soient les suites, a ringardisé pour de bon beaucoup de mouvements et syndicats. Je ne me réjouis pas de cette sanction cruelle pour toute cette énergie et ces efforts sincères. Mais notre logiciel est périmé : nous pensions que nous étions si supérieurs que c'était à nous de les "civiliser" quand nous nous sentons encore trop arrogants pour seulement voir la réalité de la léçon magistrale qu'ils viennent de nous donner. L'alt-right en a pris son parti et s'en porte hélas très bien. 

Mais nous nous sommes tant gargarisés de sentences pompeuses que c'est nous qui avons, lorsqu'il ne nous plaisait pas, "dissolu le peuple". Et nous avons trop patienté sur notre piédestal, entre deux arc-en-ciel, à imaginer comment l'écriture inclusive allait changer le monde. En bas, dans la boue des réseaux sociaux, le peuple se battait sans nous, sans Marx ni Bourdieu, souvent sans idéaux, en mangeant de la bouffe pas bio et avec des ordinateurs fabriqués de manière ultra-polluante. Mais en nombre. 

C'est probablement pour cela que des femetures temporaires de leurs forums et de leurs chats sur Dischord ont été décidées. Parce que Wall Street a peur d'eux, pas de nous. 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.