Succès citoyens en Grèce, en Espagne, bientôt en France !

L'heure est à l'optimisme pour les mouvement citoyens anti-austérité, après la victoire de Syriza en Grèce, ce week-end nous apprenons le succès de mouvements citoyens aux élections municipales en Espagne : ceux-ci sont proches du mouvement Podemos dont s'est largement inspiré le M6R à ses débuts, mais ne s'y confondent pas car Podemos a fait, en tant que tel, l'impasse sur les élections municipales. Ce qui n'empêche des membres de Podemos de participer aux élections dans des coalitions plus larges, couronnée de succès à Barcelone, proche de l'emporter à Madrid. Dans l'Europe du Sud, les peuples se sont mis en marche pour reprendre le pouvoir qui en droit est le sien. A quand le tour de la France ?

Le M6R pour le moment ne se présente pas en tant que tel aux élections, il n'a ni décidé de le faire, ni de ne pas le faire, cette question n'est pas tranchée. Et c’est aux signataires de décider ! Cependant de nombreux mouvements citoyens ont vu le jour lors des cantonales, avec un succès non négligeable (15 % en moyenne pour Alternative citoyenne à Toulouse par exemple) expérience qui va se réitérer aux prochaines régionales avec des initiatives telles que la vague citoyenne en Aquitaine Poitou Limousin, alternative en PACA, alternative en Rhône Alpes Auvergne, Rassemblement citoyen en Midi Pyrénées, et bien d'autres, qu'il est sans doute judicieux de suivre avec attention.

Le M6R quant à lui va bientôt franchir un cap dans son auto-organisation : l'assemblée représentative qui a été proclamée en mars se réunira le 6 juin à Paris. Quelques éléments supplémentaires pour bien comprendre de quoi il s'agit et quels sont les enjeux.

L’étape de la désignation de l’assemblée est à présent terminée. Une méthode simple : l'implication permanente des signataires, la transparence, et la confiance mutuelle pour débattre et construire collectivement. Vous pouvez retrouver ici les différentes étapes du processus que je ne vais pas à nouveau résumer, pour plus de détails je vous renvoie à mes précédents articles de blog.

11217528_474716506011950_8846071739811768737_n.png?oh=8cf3f017d88b6620afba94df20c35948&oe=55C50CDF

Élaboration de l'ordre du jour : à nous de voter ! (jusqu'au 31 mai)

Nous sommes entrés dans une étape cruciale de l'organisation du mouvement qui est l'élaboration de l'ordre du jour de l'assemblée. Il s'agit tout simplement de délimiter le pouvoir de cette assemblée : ce dont elle parlera, et ce sur quoi elle sera apte à trancher, et rien d'autre.

Rappelons que l'assemblée se réunira une seule journée, pour limiter les frais d'hébergement, et que certains personnes viennent de loin, ce qui empêche de commencer très tôt, ni de finir très tard, sans compter les horaires de disponibilité de la salle qui nous accueille, et que les journées ont le mauvais goût de n'avoir que 24h...

Un débat a été ouvert ici pour consulter l'ensemble des signataires sur ce qu'ils souhaitent mettre à l'ordre du jour de l'assemblée, les membres de l’assemblée ont également été consultés, en amont, grâce à un questionnaire direct. Les propositions faites sont riches et intéressantes, mais comportent souvent de quoi discuter pour au moins 3 mois, alors que nous ne disposons que d'une journée, ou plus précisément 10h-18h moins une heure de pause pour éviter de s'épuiser complètement à la tâche après une longue journée de route. Et nous n’allons pas tout régler, en une seule fois et en quelques semaines. Cette assemblée est donc une première étape, avant de nombreuses autres que nous déciderons ensemble, pour construire la suite dans le débat serein et en se donnant le temps de la démocratie, sans se bloquer au point de départ.

Une synthèse des propositions a été faite et est mise aux votes en ce moment : pour voter, RDV sur la page https://vote.m6r.fr/ . À partir de cette page, vous devez entrer votre identifiant Nous le Peuple – nom de citoyen, votre pseudo, et pas l'adresse mail – (pour s'inscrire, c'est ici!) et le même mot de passe que vous utilisez pour vous connecter sur la plateforme de débat. S'affiche ensuite : « Ordre du jour de l'Assemblée représentative » avec en dessous un bouton « voter ». Cliquez dessus pour avoir accès aux votes : il s'agit d'un QCM, vous pouvez voter pour ou contre les différentes propositions des signataires et sur un point précis du règlement intérieur de l'assemblée : la possibilité de procuration voire de désignation de quelqu’un pour se faire représenter. Cette question a été soulevée à plusieurs reprises par des membres élus ou tirés au sort qui ne peuvent se rendre à Paris le 6 juin pour des raisons personnelles ou professionnelles. Il s'agit de savoir s'ils peuvent se faire représenter par une personne déjà membre de l'assemblée, au risque de favoriser les groupes déjà organisés qui seraient capable de trouver un autre membre défendant peu ou prou les mêmes idées, ou par une personne non membre de l'assemblée, au risque de donner un droit de vote à une personne ni élue, ni tirée au sort.

11265589_468817429935191_4154361617942113277_n.png?oh=1141ddad69363621dbb9dc206c6f249d&oe=56040F8F

L’outil de vote lors de l’élection de l’assemblée représentative était un peu complexe, pas toujours lisible pour tout le monde. Les informaticiens bénévoles ont entendu les retours, positifs ET négatifs pour améliorer l’outil et permettre au maximum d’exprimer leur opinion. Alors, à vous de jouer, c’est le moment de voter ! https://vote.m6r.fr/  En votant, vous pourrez ainsi accéder à la seconde version du texte «Pour la 6è République», qui a été modifié grâce à plus d’une centaine amendements de la part des membres de l’assemblée. Il sera à nouveau amendable et débattu lors de l’Assemblée si les votes des signataires valident ce principe (n’oubliez pas de voter hein : https://vote.m6r.fr/ ! Oui oui j'insiste un peu, mais c'est important ^^). Il sera ensuite soumis au vote de tous les signataires, paragraphe pour paragraphe, et dans son ensemble, comme tout texte de loi !

/!\ Attention, les votes sont ouverts seulement jusqu'au 31 mai, ne tardez pas !! /!\

Ce sont les signataires qui décident

Il ne s'agit pas de remettre tout le pouvoir à une assemblée et en dépouiller les signataires, c'est justement pour le contraire que nous nous sommes engagés ! Les travaux de l'assemblée sont encadrés en amont par l'élaboration de son ordre du jour par les signataires. Ils sont encadrés de toute façon par la majorité de l'assemblée qui a été élue, sur profession de foi, par les signataires. Cette première étape cherche à avancer vers l’auto-organisation mais seuls les signataires dans leur ensemble sont à même de décider de quoi que ce soit. La démocratie permet de construire des outils pour pouvoir de décider collectivement. La souveraineté s’exprime par le vote et la mobilisation constante des citoyens, sans implication, pas de souverainté ! (voteeeeeeeeeeeez : https://vote.m6r.fr/) Et le M6R propose d’adapter ces principes à son fonctionnement.

Les signataires auront encore un pouvoir de contrôle en aval de l'assemblée par la confirmation ou la non confirmation des travaux de l'assemblée : l'assemblée propose, les signataires décident. Un vote sera organisé sur Nous le Peuple après l'assemblée pour chaque élément qui aura été proposé par l'assemblée, notamment le projet du texte « Pour la 6e République ». Ainsi se vérifie l'implication du plus grand nombre dans le processus de décision, l'habituation des citoyens à prendre des décisions comme autant d'exercices de la souveraineté, afin de préparer collectivement notre sixième République.

Vous êtes d’accord avec tout ça, alors faites signez pour le M6R, votez et faites voter ! >>>>> https://vote.m6r.fr/ <<<<<<

/!\ Attention, les votes sont ouverts seulement jusqu'au 31 mai, ne tardez pas !! /!\

11201857_465955420221392_558686578071608767_n.png?oh=63669cd7c06292c41730c6a5656a636f&oe=55C6D5DD

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.