Rue Blondel - roman

Sortie le 3 mai de mon premier roman

Près de la porte Saint-Martin, à Strasbourg-Saint-Denis, il y a la rue Blondel. Or, dans la rue Blondel, y avait une demoiselle. Elle avait l’uniforme que porte la profession : une jupette ultra-courte et puis un boléro ayant peine à cacher un soutif en dentelle deux tailles trop étroit. Elle se postait toujours en haut de ses trois marches, dans le creux d'une porte. On aurait dit un peu comme une pauvre madone dessus son piédestal.
Elle s'appelait Lucienne, mais on disait Lulu. Et puis y avait aussi Momo, le serrurier, et ses mauvaises fréquentations et puis aussi Edmond, qui n'aimait pas son prénom, qui n'aimait pas ses parents, qui ne s'aimait pas trop non plus lui-même et qui partit en Grèce sans vraiment savoir pourquoi.
Tout commença dans les années 1950, rue Blondel, à Strasbourg-Saint-Denis...

Billet de blog : http://www.lololeblog.com

Chronique radio : Radio Le Son Unique

 

rue-blondel-couverture

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.