Lyas Hallas
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 juin 2014

30 millions de dollars pour 24 matchs à retransmettre uniquement sur le réseau terrestre

Lyas Hallas
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’EPTV a acheté 24 matchs de la Coupe du monde Brésil 2014 pour 30 millions de dollars américains. L’accord, signé en mai dernier avec le détenteur des droits, beIN Sports en l’occurrence, prévoit une retransmission sur la chaîne terrestre uniquement. Ainsi, l’Etablissement public de télévision (EPTV) aura bien retenu la leçon du présumé chantage, exercé selon son directeur général Toufik Khelladi, par beIN Sports en octobre 2013 à la veille du match barrage contre le Burkina Faso. L’EPTV a acheté les matchs de la coupe du monde suivant les conditions de beIN Sports. Et, cette chaîne qatarienne aura, elle, gagné son pari d’installer un bureau à Alger et imposer à la télévision publique ses prix jugée prohibitifs à l’époque par ce même Khelladi pour justifier le vol du signal du match. Un piratage qui a amené beIN Sport à le dénoncer en direct à la télévision et à brandir , dans un communiqué diffusé dans ce contexte, la menace de poursuivre la chaîne publique devant les instances internationales compétentes pour réclamer des dédommagements. Le directeur de l’EPTV avait, en effet, accusé beIN Sports d’avoir chanter les négociateurs de la télévision publique en leur exigeant l’ouverture d’un bureau à Alger en contrepartie d’une remise sur le prix de la retransmission du match. La chaîne qatarienne s’était alors défendue face à ces allégations, expliquant avoir demandé l’aide des responsables de la télévision publique pour l’ouverture de son bureau à Alger, dans le cadre d'échange de bons procédés entre confrères. Bref, 24 matchs pour 30 millions USD, cela revient à 1,25 million USD par match en moyenne. Soit le prix du match barrage face au Burkina Faso, réclamé par beIN Sports et jugé exagéré par l’EPTV. De même que le bureau de beIN Sports est déjà opérationnel à Alger et le un (1) million de dollars de la Fédération algérienne de football (FAF) provenant des droits de retransmission des matchs des éliminatoires africaines du Mondial-2014, est toujours gelé par la Confédération africaine de football (CAF) en raison du différend juridique opposant l'EPTV à beIN Sports. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Asie
Le courage des Afghanes face aux talibans : « Manifester est bien plus risqué qu’il y a un an »
Un an après leur retour en Afghanistan, les talibans ont mis au pas et invisibilisé les femmes et, pour elles, manifester est de plus en plus risqué, comme on l’a vu ces derniers jours. Entretien sur ce sujet mais aussi sur la grave crise sociale et économique que traverse le pays, avec Hervé Nicolle, codirecteur du centre sur les migrations Samuel Hall.  
par François Bougon
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Asssange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates américains ont déposé plainte contre l'agence de renseignements américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l'ambassade équatorienne de Londres alors qu'il été la cible d'une vaste opération d'espionnage.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
De Kaboul à Kyiv : femmes déchues de leur citoyenneté
[Rediffusion] Rien en apparence semble lier le sort des femmes afghanes à celui de leurs contemporaines ukrainiennes si ce n’est déjà la dure expérience d’une guerre sans fin. A travers leur corps de femme, peu importe leur âge, elles subissent une guerre menée contre leur statut durement gagné en tant que citoyennes ayant des droits, au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue.
par Carol Mann
Billet de blog
Quand la langue nous fait défaut
Les mots ne sont plus porteurs de sens, ils ne servent qu'à indiquer ce que l'on doit penser et ce qu'il est interdit de penser. La réaction du gouvernement français aux bombardements de Gaza le démontre une fois de plus.
par ekeland
Billet de blog
« Le canari dans la mine de charbon » : chronique annoncée de la crise du Sri Lanka
La grave crise économique que traverse le Sri Lanka, la suspension du paiement de la dette souveraine et le soulèvement populaire de 2022 ont attiré l’attention du monde entier. Le Sri Lanka est décrit comme le « canari dans la mine de charbon », c’est-à-dire un signe avant-coureur de l’avenir probable d’autres pays du Sud.
par cadtm
Billet de blog
Russie, une guerre criminelle, une opinion complice ?
Une analyse du sociologue russe Lev Goudkov, qui démonte les leviers de la propagande du pouvoir russe et y voit l'explication du soutien passif, mais majoritaire apporté par la population russe à l'intervention militaire en Ukraine. Il ne cessera, selon lui, qu'avec un choc qui lui fasse prendre conscience des causes et des conséquences de la guerre, processus qui n'est pas encore engagé.
par Daniel AC Mathieu