750 euros d'amende pour le port de la burqa

Jean-François Copé, président du groupe parlementaire UMP à l'Assemblée Nationale s'apprête à déposer son projet de loi sur le port de la burqa. Cette proposition de loi qu'il déposera dans les «quinze jours» Jean-François Copé prévoit que «Le port de la burqa serait passible d'une contravention, probablement de 4e classe, c'est-à-dire de 750euros».

 

Le président du groupe parlementaire du Parti majoritaire à l'Assemblée a dévoilé le contenu de sa loi sur le voile intégral dans un entretien au Figaro Magazine à paraître samedi. Il souhaite qu'elle s'applique «à toute personne sur la voie publique dont on constaterait que le visage serait intégralement masqué».

 

La proposition de loi prévoit également une «contravention aggravée pour une personne qui obligerait une femme à porter un voile intégral», précise Jean-François Copé.

 

Sur les ondes de France Inter où il a été invité à l'émission Les Questions du mercredi, Copé a réaffirmé mercredi que le port du voile intégral soulevait une double question, «le respect des femmes » et « la sécurité».

 

En conséquence, il compte déposer à la fois la résolution parlementaire et la proposition de loi cosignées par ses collègues UMP François Baroin et Nicole Ameline ainsi que «tous les députés qui le souhaiteront, afin qu'elles soient discutées au lendemain des élections régionales» prévues les 14 et 21 mars, précise-t-il au Figaro Magazine.

 

L'UMP doit se prononcer ce vendredi matin sur l'opportunité de cette loi, quant au PS, il s'est officiellement prononcé mercredi contre une quelconque loi en la matière.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.