M. Lachkar
Médecin, écrivain
Abonné·e de Mediapart

134 Billets

1 Éditions

Billet de blog 6 mai 2017

Rif (Nord du Maroc) : une mobilisation qui ne s'essouffle pas:

Ce soir, dans le Rif, des milliers de personnes qui, au moyen de leurs casseroles, vont à nouveau crier leur colère et dire non à l'obéissance servile. C'est là un nouveau moyen civique pour continuer à exprimer leur indignation face à un gouvernement qui ne veut pas entendre et répondre à des revendications socio-économiques légitimes.

M. Lachkar
Médecin, écrivain
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Six mois de protestation pacifique des populations dans le Rif se sont écoulés et on ne voit toujours pas le signe d’une quelconque volonté réelle de dialogue des autorités marocaines avec les véritables représentants de cette mobilisation sans précédents. Les dernières réunions avec les "élus" qui se  voulaient  être « une rencontre directe avec la population et une écoute de ses  doléances  »,  ne sont en réalité que de basses manœuvres dont l'objectif est de gagner du temps en misant sur l’essoufflement du mouvement et la démobilisation sur le terrain. 

Ces manigances de division de la part des autorités avec la complicité de leurs valets politiques locaux, ainsi que les campagnes de dénigrement d'une  certaine presse au service de pouvoirs bien connus , n’ont pas entamé la détermination des jeunes à aller de l’avant dans leur marche vers la dignité et la liberté . Tout au contraire,  la marrée des manifestations pacifiques  se renforce de plus en plus et s'étend à d'autres localités de la province , et même aux provinces rifaines voisines de Driouach et de Nador. 

Ce soir,  à partir de 20:30, des milliers de personnes qui, au moyen de leurs casseroles, vont à nouveau crier leur colère et dire non à l'obéissance servile. C'est là un nouveau moyen civique  pour  continuer à exprimer  leur indignation face à un gouvernement qui ne veut pas  entendre et répondre à des revendications socio-économiques légitimes: mettre fin aux différentes mafias politico-économiques et une répartition juste et équitable des richesses.

Les jeunes du Rif sont entrain de nous offrir une  occasion exceptionnelle d'espérer qu’un autre Maroc est encore possible. La continuité de ce mouvement et son succès ont  besoin du soutien de  tous les vrais démocrates pour en faire un point de non retour et pour exiger une vraie réconciliation entre tous les marocains. Nous avons besoin  de  tourner une fois pour toute la page de ce Maroc des privilégiés, pour s’atteler ensemble à construire un avenir meilleur pour nous et pour les générations de demain.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana
Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan