Le Grand voyage d'Ibn Battouta: un film qui appelle au dialogue des cultures

YouTube
YouTube
YouTube

 

LE GRAND VOYAGE D'IBN BATTUTA de Tanger à La Mecque

Le film a été projeté la semaine dernière à Londres dans le cadre de la12e édition du Festival des cultures du monde, Mosaïques, qui se tient du 3 au 12 juin dans la capitale britannique.

Tourné en grande partie au Maroc ainsi qu'en Arabie Saoudite, le Grand voyage d’Ibn Battûta est un film documentaire et dramatique IMAX® qui raconte le périple, entrepris en l'an 1325, par le célèbre voyageur marocain Ibn Batouta aux Lieux saints de l'Islam, un rôle qui a été incarné par feu Chemsdine Zinoun. Un jeune acteur marocain qui a brillé dans ce film et qui a disparu prématurément dans un accident de circulation à Casablanca.

Il faut rappeler que ce film a été projeté en Première européenne à La Géode de Paris du 14janvier au 1er février 2009.

 

Mais qui est Ibn Battouta dont nous ce documentaire fantastique?

Abou 'Abd Allah Muhammad Ibn 'Abd Allah Ibn Muhammad Ibn Ibrahim Al-Louati At-Tanji, dit Ibn Batouta est né à Tanger le 17 rajab 703 (24 février1304). A l'âge de 22 ans, le jeune homme inexpérimenté part effectuer le pèlerinage à la Mecque. Ce sera le début d'un des plus extraordinaires périples de tous les temps ! Le 14 juin 1325, Ibn Batouta part de Tanger pour parcourir la plus grande distance (116.800 km) qui ait jamais été couverte avant Magellan (2 siècles plus tard) : 29 ans d'aventures dans des régions correspondant à 44 pays actuels L' Afrique du nord (1325), l'Egypte (1326), la Palestine et la Syrie (1326), Médine et la Mecque (1326), l'Irak et la Perse (1326-1327), l'Arabie du sud, le Yémen et l'Afrique orientale (1328-1330), l'Asie mineure et Constantinople (1330-1331), la Russie méridionale et l'Asie centrale (1332-1333), l'Inde musulmane (1334-1341), les Maldives et Ceylan (1342-1344), Sumatra et la Chine (1345-1346).

Après un retour à Tanger (1346-1349), il repartit en Andalousie (Grenade) et voyagea dans le royaume du Maroc et le Sahara (1349-1350), l'Afrique occidentale (1351-1353).

Il revint à Fès en 1353. Le sultan mérinide Abou 'Inan lui ordonna de dicter ses souvenirs à Ibn Juzayy, secrétaire du prince. Sa rédaction dura 3 mois et fut achevée le 9 décembre 1355 à Fès. Le récit de voyage intitulé "Présent à ceux qui aiment à réfléchir sur les curiosités des villes et les merveilles de voyages." est plus connu sous le nom de "Rihla" (le grand voyage).

Ibn Batouta qui était à la fois explorateur, globe-trotter, ambassadeur, jurisconsulte, est le seul voyageur médiéval connuà avoir visité les pays de chaque gouvernant musulman de son temps. Il a été le seul à avoir connu l'ensemble du Dar El Islam de son époque ! Ses étapes maritimes montrent que les musulmans du 14ème siècle dominaient l'activité maritime en Mer Rouge, dans le golfe arabo-persique, dans l'océan indien et en Mer de Chine.

La date de la mort d'Ibn Batouta n'est pas connue avec certitude. On la situe vers 1369. On trouve encore aujourd'hui à Tanger, un petit mausolée à sa mémoire.

Son manuscrit autographe est déposé à Paris à la Bibliothèque Nationale sous le codex 907 (arabe 291, 110 folio). D'autres manuscrits existent à Constantine, à la Qarawiyyine de Fès et en Espagne. Les spécialistes s'accordent à dire que le manuscrit de la Bibliothèque Nationale est le plus authentique.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.