Espagne : une vidéo contre l’impunité et pour le soutien des victimes du franquisme

15 artistas son víctimas de la dictadura franquista contra la impunidad © Las Malas Lenguas
15 artistas son víctimas de la dictadura franquista contra la impunidad © Las Malas Lenguas
15 artistas son víctimas de la dictadura franquista contra la impunidad © Las Malas Lenguas

« je m'appelle Virgile Leret... et à l'aube du 18 juillet 1936 mes compagnons ont fait de moi le premier militaire assassiné pour avoir fait son devoir... il n'y a eu ni jugement ni avocat ni sentence... aujourd'hui mes filles me cherchent encore...jusqu'à quand? »

 

Cette voix est celle du réalisateur espagnol Pedro Almodovar qui comme une 15aine d'artistes espagnoles dont l’acteur Javier Barden, a prêté sa voix gratuitement à cette vidéo diffusée hier le 14/06/2010 dans les cinémas de Madrid. Une vidéo pour sensibiliser les espagnols aux victimes du Franquisme, honorer les victimes disparues du franquisme et défendre le juge Baltasar Garzon.

La vidéo raconte l’histoire de 15 hommes ou femmes tués par les forces nationalistes pendant le guerre civile espagnole (1936-39) ou exécutés pendant la dictature de Franco (1939-75) et dont les restes n’ont jamais été retrouvés.Cette initiative d’une plate-forme dénommée “Culture contre l’impunité”, et à laquelle participe activement le quotidien El Pais s’inscrit dans le cadrede la défense du juge Baltasar Garzon, suspendu de ses fonctions et qui doit être jugé pour avoir voulu enquêter sur les victimes disparues du franquisme.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.