Il faut sauver la ville d’Al Qods

qods.jpg

 

Mercredi 22 septembre10, un Palestinien a été tué par balles par un vigile israélien affecté à la sécurité de colons dans le quartier arabe de Siwan à Jérusalem-Est occupé.

Siwan est depuis un certain temps le théâtre de fréquents heurts entre plusieurs dizaines de colons juifs installés dans quelques maisons, et les 12.000 habitants palestiniens du quartier et qui sont menacés d’être expulsés de leurs maisons et de leurs terres par les forces d’occupation. Leur quartier est la cible d’un plan concerté du gouvernement israélien de démolir des dizaines de maisons palestiniennes et de les remplacer par des colonies israéliennes et un parc thématique juif.

On a appris aussi que les troupes israéliennes avaient pénétré le même jour dans la mosquée Al-Aqsa, à la poursuite des manifestants palestiniens qui s’y sont réfugiés.

Ces incidents viennent nous rappeler qu’Israël est décidé à poursuivre sa stratégie de judaïsation de Jérusalem par la confiscation de la partie arabe en la vidant progressivement de ses habitants palestiniens pour y installer davantage de colonies juives. Mais la toile de fond de la stratégie israélienne est sa mainmise sur les lieux sains musulmans pour la destruction du troisième lieu saint de l’Islam. Le but final des extrémistes israéliens est de reconstruire, sur les ruines de la mosquée Al Aqsa et sur celle de Qobat Assakhr le « Troisième Temple ».

Avec ou sans négociation du gouvernement israélien avec Abbas et sa « clique », la judaïsation de Jérusalem-Est est en marche et les menaces qui planent sur la mosquée Al Aqsa sont palpables. Il est donc désormais clair que pour les Palestiniens, et pour les musulmans d’une façon plus générale, la situation de Jérusalem-Est et avec elle celle de mosquée d’Al Aqsa tourne à l’urgence .

Les habitants du quartier arabe Silwan viennent de donner une leçon en montrant qu’ils étaient, contrairement à l’Autorité de Ramallah et des gouvernements arabes , prêts à résister et à combattre dans Jérusalem-Est sous occupation quelque soit le prix.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.