EALV - Europe Austérité Les Verts

La faiblesse du camp de M Hamon devient de plus en plus clair; il risque suivre le chemin de M Hollande, de se retrouver dans un parti perdu où les élus vendus s'égarent. M. Jadot, vous vous installez dans un transat du Titanic. Pensez à rejoindre les Insoumis, sur un chemin ecologique. Pensez au sort de vos collègues pendant ce quinquennat. Pensez à la France polluée par la finance.

La faiblesse de M Hamon devient de plus en plus clair;  il risque suivre le chemin de M Hollande. Il essaie de se retrouver, dans un parti perdu où les élus s'égarent à la recherche des récompenses personnelles et oublient l'ancrage du socialisme. Comment se retrouver, dans un parti dont l'honneur est perdu?

Il y en a qui n'ont jamais rien fait de leur vie sauf manoeuvrer dans les UMPS pour chercher de l'avancement personnel, les ex-ministres et ceux qui ne pensent qu'à être ex-ministres pensionnés, les Filous de l'alternance costard-cravatte, les députés qui - à cause de leur immunité - ne savent même pas qu'ils sont corrompus. 

Mais nous, les français d'en bas, nous les voyons clair, et nous en avons ras-le-bol. A ce moment M. Hamon, M. Jadot, vous avez devant vous le programme l'Avenir en Commun, non pas de la réactivité publicitaire mais un programme réfléchi prêt à mettre en action au service d'un peuple affamé pour enfin avoir des re-présentants qui représentent nos intérêts.  

M Macron veut nous plonger plus loin dans l'austérité. L'Extrême Centre est là pour ça. Les banquiers, le monde de la finance, existent pour nous faire courber l'échine. De la part de la gauche et des verts on attend mieux que de la soumission. On vous attend. Venez nous rejoindre, pour que les verts ne deviennent pas encore un autre parti qui permet à la globalisation d'aller plus loin dans l'austérité et dans  la pollution immonde qui le suit.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.