mackyh
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 déc. 2021

Enseignants de tout le pays unissez-vous !

Multiplications des cas Covid dans les classes, droit à la ventilation pour tous, droit de retrait des enseignants. Les architectes en soutient des personnels de l'éducation nationale et des collectivités locales.

mackyh
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Rien n'a été fait.

Depuis le début de cette pandémie, des évidences apparaissent : maintenir 25 élèves dans un espace confiné relève d'une prise de risque assumée. Si les plus jeunes de nos concitoyens semblent moins sujet à développer des formes graves de la maladie, celles et ceux qui continuent à les recevoir chaque jour afin "de préserver l'éducation de nos enfants" assument le fait d’être en contact rapproché avec le virus. Le premier ministre Jean Casteix l'a lui-même énoncé dans son intervention au soir du 6 décembre "la progression du virus s'est fortement accélérée chez les enfants de moins de douze ans, c'est logique car cette catégorie d’âge ne peut pas encore être vaccinée" ( si la charge virale semble diminuer chez les vaccinés, elles n'est pas pour autant annihilée...)

Rien n'a été fait.

48 950 c'est le nombre d’écoles en France. La majorité de ces écoles ne disposent pas de moyens de renouvellement d'air. Alors on ouvre les fenêtres. Beaucoup de bruit pour rien a été fait autour des capteurs de CO2, et après ? le capteur sonne, le taux de dioxyde de carbone est trop élevé, et après ? on ouvre les fenêtres ? Encore faut-il pouvoir les ouvrir, il fait froid dehors l'hiver.  Des évidences. Alors le ministre de l'éducation national Jean Michel Blanquer a demandé aux Maires d'équiper leur établissements en capteur de CO2 et de purificateurs d'air, et ensuite, les enseignants ouvrent les fenêtres et attendent ? Et comment les Maires s'y retrouvent dans l'offre pléthoriques de ces capteurs, et à quoi bon, car si ils sonnent, qu'elle est la solution de replis ?  Le virus a mis en avant la désuétude des salles de classes et les conditions insuffisantes de renouvellement de l'air dans ces espaces : 15 mètres cube par heures et par élève pour les écoles élémentaires, 18 pour les collèges et les lycées, combien de classes sont-elles aux normes ?

Rien n'a été fait, tout reste à faire.

Les maires sont en premières lignes sur ce front, lorsqu'ils ne sont pas à tailler les serments de vignes ou à couper les cheveux. Comment leur expliquer qu'ils pourraient tout simplement passer des accords-cadres avec des professionnels de la construction qui pourraient les accompagner dans leurs prises de décisions ?  "Être architecte c’est être celui ou celle qui décide d’organiser la vie dans la cité, celui qui fait de la politique au sens le plus trivial du terme, celui qui essaie d’en définir les règles. Quand les règles ne correspondent pas aux lieux, les difficultés sont là. Quand les lieux ne correspondent plus aux règles ou aux usages, le malheur peut s’installer." Emmanuel Macron 24 mai 2019.

29 034 architectes étaient inscrits au tableau de l'ordre en 2021, à peine suffisant si l'on imaginait "une école, un architecte". Ces contrats de commandes publiques, sans mise en concurrence, ne seraient pas des contrats de maitrise d’œuvre à proprement parler, NON, ils auraient pour but de poser les problématiques et de définir les moyens à mettre en œuvre pour y remédier. Pour donner suite à ces accords cadre, la commande publique pourrait alors s’enchainer et les études ciblées être lancées, dans l'objectif d'aboutir à la réalisation de travaux orchestrés. OUI, des travaux écrits comme l'on écrit une partition, car les questions du renouvellement d'air dans les classes n'est pas la seule à mettre en musique : celle de la rénovation énergétique est aussi nécessaires à prendre en compte dans l'écriture de cette partition, un autre enjeu, et pas des moindre.

Tout reste à faire, et rien n'est fait.

En attendant, je demande à tous les enseignants dont les classes ne respectent pas les normes de renouvellement d'air d’exercer leur droit de retrait afin qu'ils arrêtent de mettre leur vie, celle des parents et celle des enfants, en danger. Cela permettra la prise de conscience collective de la nécessité d'agir sur la question de l’intérêt des politiques publiques à mener, aussi bien sur les questions de l'éducation que sur les questions de la santé de tous.

Hugues Beaudouin, Architecte,

Conseiller à l’Ordre des Architectes Occitanie,

Membre de Défense Profession Architecte.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Politique
À l’approche de « l’élection reine », le vote bousculé
Au fil des scrutins, il semble de plus en plus difficile d’y voir clair dans les comportements électoraux. Deux ouvrages s’attaquent au problème sur des bases simples : comprendre et réhabiliter les absents des urnes et ajouter la loupe des histoires individuelles.
par Mathilde Goanec
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart
Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette
Billet de blog
Contrôleuse des lieux de privation de liberté : l’année Covid en prison
Mis en garde par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour les risques de cluster dans les prisons, le gouvernement a brillé par sa passivité. Rien d'étonnant, tant ses alertes et préconisations restent systématiquement lettre morte.
par lien-social
Billet de blog
Fermer une prison, y ouvrir une école et un musée
« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », aurait dit Victor Hugo. Avec la fermeture imminente de la prison de Forest, un projet stratégique unique se présente aux acteurs politiques bruxellois : traduire la maxime d’Hugo en pratique et, en prime, installer un musée de la prison au cœur de l’Europe ! Par Christophe Dubois
par Carta Academica