Madame du b
Abonné·e de Mediapart

218 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 juil. 2013

Madame du b
Abonné·e de Mediapart

Mais pourquoi les filles sont-elles si bonnes en math? Enquête dans le cerveau humain avec Laurent Cohen

Laurent Cohen est professeur de neurologie à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière- Paris IV. Il a rédigé ce livre au titre intriguant dans l’idée de relater une quarantaine d’histoires sur le cerveau, son fonctionnement et son…dysfonctionnement.

Madame du b
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Laurent Cohen est professeur de neurologie à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière- Paris IV. Il a rédigé ce livre au titre intriguant dans l’idée de relater une quarantaine d’histoires sur le cerveau, son fonctionnement et son…dysfonctionnement. Sous formes de questions/réponses, sont abordées des problématiques aussi diverses que le syndrome de « l’autiste savant », les troubles de l’identité, l’amnésie, le rire chez les rats ou la mémoire des éléphants ! Autant de moyens pour faire partager au plus grand nombre ses connaissances neurologiques.

Au-delà de l’aspect ludique des anecdotes, la première partie du livre aborde des notions plus anatomiques et permet de mieux cerner l’incroyable complexité du fonctionnement cérébral. Les nouvelles technologies, comme l’IRM, donnent accès à l’observation directe de l’activité des diverses zones du cerveau en fonction de la variété des stimuli possibles. Par exemple, on a pu constater chez des personnes souffrant d’amnésie de l’identité une activité cérébrale dans le cortex préfrontal, qui est la zone permettant également l’autocensure. Cela tendrait à nous faire penser que ces personnes tentent d’oublier un souvenir traumatique qui entraînerait un excès d’activité du cortex préfrontal.

Le cerveau se résumerait-il à une affaire de « zones » actives ou inactives, et d’une bonne synchronisation de toutes ses composantes ? C’est ce que pourrait nous inciter à croire la célèbre sensation de « déjà-vu », qui résulterait de la perte de la simultanéité de la perception entre les différents moyens d’appréhension d’un événement que nous avons : mémoire, sens, souvenirs, etc…Car le cerveau permet cette synchronisation de tous ces moyens en une seule et même appréhension. Par exemple, l’hippocampe permet de stocker les souvenirs, l’amygdale y associe une émotion. Certaines émotions trouvent d’ailleurs leur régulation dans le cerveau, comme le stress, qui doit être contrôlé par des hormones et leurs récepteurs. Mais on a observé chez certains enfants maltraités des carences ou des dysfonctionnements au niveau de ces récepteurs, et au contraire une trop grande importance de l’amygdale qui gère l’association des émotions à des souvenirs. On parlera d’épigénétique pour expliquer l’influence que peut avoir l’environnement sur les gènes. Cette constatation ouvre la voie à des traitements chimiques qui viseraient à corriger ces « anomalies ».

Nous lirons dans cet ouvrage d’autres points intéressants sur le développement du cerveau et l’influence de l’environnement, nous retiendrons qu’il n’existe aucun bénéfice de l’usage de la télévision chez les enfants de moins de 3 ans !

Et si le titre du livre vous intrigue, sachez que les filles ne sont ni meilleures ni moins bonnes que les garçons en mathématiques, il n’existe qu’une différence avérée d’accès à la culture.

Quant au surprenant syndrome du savant qui touche 10% des autistes, il se comprend notamment par le manque de centres d’intérêts des personnes atteintes de ce syndrome et par la compensation avec une mono-obsession qui est poussée à son extrême.

Plus distrayant, nous retiendrons que le rat et le singe sont les seuls animaux à partager avec l’homme la capacité de rire.

Ce livre est ludique, mais pas seulement. S’il apporte de vraies notions scientifiques, et traite ses sujets avec sérieux, on regrettera néanmoins l’aspect parfois trop simpliste ou humoristique (que certains préfèreront peut-être ?) de thématiques passionnantes. Le parti-pris des questions/réponses est un jeu un peu lassant à la longue, ainsi que répétitif.  C’est un ouvrage dont on pourra retenir les sujets que l’on préfère, à feuilleter pendant l’été.

Découvrez notre site de critiques littéraires sur www.madamedub.com

Et notre maison d'édition: www.dubeditions.com

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de « L’Internationale »
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les critiques envers Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Europe
Bombardements russes : « Il n’y a aucune cible ici, ce sont des maisons, des jardins ! »
À Dnipro dans le sud de l’Ukraine, devant sa maison en ruines après une attaque de missile, l’infirmière Oxanna Veriemko ne peut que constater le désastre. Depuis le début de l’automne, la stratégie russe consistant à endommager les infrastructures fait de nombreuses victimes civiles. « Impardonnable », préviennent les Ukrainiens.
par Mathilde Goanec
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier