L’arrogance et l’insolence : deux concepts érigés en principe par les dirigeants d’Israël.

Pas un jour ne passe sans qu’Israël, à travers sa police et son armée ne mette à mal ce qu’il reste de l’hypothétique État de Palestine.

En l’espace de 24h, Israël s’est livré à des exactions devenues trop habituelles.

L’armée israélienne a détruit des puits palestiniens à proximité d’une colonie qui jouxte Hébron. Dans le même temps, la ville de Jérusalem a autorisé la construction de nouveaux logements sur la partie arabe annexée, actant la volonté d’accroitre la judaïsation cette ville.

Tout ceci intervient après un énième véto américain empêchant la condamnation de la colonisation massive des territoires palestiniens occupé par Israël.

Une fois n’est pas coutume, la France a voté cette résolution, tout comme l’Allemagne, mais force est de constater que les condamnations verbales ne suffisent pas.

Des sanctions, fermes et destinées à faire plier ce gouvernement doivent être étudiées et mises en œuvre, et vite.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.