BFMTV 2012 et sa séquence «Questions de Français» ou comment segmenter la Nation France

Dimanche, je regardais tranquillement Ségolène ROYAL développer des propositions toutes plus à droite les unes que les autres je ne développerai pas, mais en vrac: maintien des expulsions d'étrangers et refus de mettre en place le droit de vote des étrangers aux élections locales...

Dimanche, je regardais tranquillement Ségolène ROYAL développer des propositions toutes plus à droite les unes que les autres je ne développerai pas, mais en vrac: maintien des expulsions d'étrangers et refus de mettre en place le droit de vote des étrangers aux élections locales...

Tout ceci en réponse à une séquence de questions appelée "Question de Français". Du coup, je me suis demandé s'il fallait être né en France pour avoir la chance de postillonner sur un micro de BFMTV. Ou si une naturalisation suffisait. Qui demande les papiers d'identité à la personne sondée ? Le journaliste ou le cameraman ? Il n'est pas anodin de qualifier ainsi une émission ou une de ses séquences.

France 2 a son émission "Face aux Français", en attendant une émission qui s'appellera "T'es pas Français, ferme là ! "

En tous les cas, vu le nom de la séquence, aucune chance qu'une personne titulaire d'une carte de séjour, ou pire, un sans-papiers, puisse poser une question à l'un de nos responsables politiques, bien français, eux.

Finalement, c'est une séquence qui ravira Marine, ou encore Guéant, qui s'acharnent à rendre la France aux Français.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.