Madjid MESSAOUDENE
Abonné·e de Mediapart

120 Billets

3 Éditions

Billet de blog 9 oct. 2012

Madjid MESSAOUDENE
Abonné·e de Mediapart

Une application pour dénoncer les femmes en Burqa : la Idélation

Madjid MESSAOUDENE
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

#Painauchocolat, terroristes, banlieues..... Le climat est une nouvelle fois pesant. Tous ou presque y vont de leur couplet pour mettre en garde contre les dangereux musulmans qui seraient très nombreux à être intrinsèquement des voyous, des terroristes en puissance..

On laisse aussi entendre descente aux enfers intervient tout juste après le vol du premier #painauchocolat à des enfants bien blancs.pendant le ramadan 

Dans l'émission #motscroisés du 8 octobre, Yvec Calvi nous a encore une fois concocté un plateau à 95 % réactionnaire. L'intervenante la plus à gauche étant une magistrate de la Cour d'appel de Versailles, Isabelle Rome, plus à gauche que François Rebsamen, le Monsieur Sécurité du PS.
Comme à son habitude, Fadela Amara vomissait sa bile contre les caïds des banlieues, elle qui n'y habite plus depuis longtemps et qui à un bilan bien en dessous du niveau de la mer concernant ces mêmes quartiers.
Donc c'est juste etouffant. Pas un jour ne passe sans qu'on ait une phrase sur l'islam radical qui gangrène la France, offrant un boulevard au FN et à son nouvel adhérent Jean François COPE.

Dernière dérive en date, le lancement d'une application sur IOS permettant de 'signaler' tout comportement suspect.

Cette application se nomme 'observer la loi'.

Sont 'signalables' en vrac : comportements automobiles dangereux, fumeurs dans les lieux publics, tapage nocturne et..... femmes en burqa.

Le souci, c'est que de l'aveu même de ses initiateurs - le site Enquêtes et Débats, relayé par l'organisation d'extrême droite Riposte Laïque - cette appli permet toutes les dérives.
Phénomène marginal, la burqa risque d'être remise au coeur du débat par quelques ultralaicards qui se cachent derrière la laïcité pour mieux exprimer leur aversion de l'islam. Le syndrome Caroline Fourest.

Fiction : une armée de xénophobes s'organise autour de cette application et dénonçant régulièrement dans différentes villes et quartiers

Quelques mois plus tard, Enquête et Débats titrera : recrudescence du nombre de fermmes en burqua dans les rues de France. La France a peur.....

Cette application devrait être interdite et dénoncée immédiatement par les forces progressistes, et en premier lieu par le gouvernement qui démontrera qu'il est convaincu que TOUTES les religions sont compatibles avec la République.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal — Asie et Océanie
Rentrer ou pas à Futaba, près de Fukushima : le dilemme des anciens habitants
La dernière des 11 municipalités évacuées en 2011 à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima accueille de nouveau des habitants sur 10 % de son territoire. La levée de l’interdiction de résidence, présentée comme un pas vers la reconstruction, ne déclenche pas l’enthousiasme.
par Johann Fleuri
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Fil d'actualités
La présidence des Républicains se jouera lors d’un second tour
Éric Ciotti, tenant d’une ligne droitière, et Bruno Retailleau, représentant l’aile conservatrice et libérale du parti, se sont qualifiés dimanche pour le second tour de l’élection du président des Républicains, a annoncé dimanche la présidente par intérim du parti Annie Genevard.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant