L'affaire du démontage du plateau de l’Équipe TV : beaucoup de bruit, beaucoup d'hypocrisie.

Ces derniers jours on entend presque davantage parler du passage des Experts sur le plateau télé de l’Équipe que de leur exploit sportif : deux médailles d'or olympiques consécutives.

Ces derniers jours on entend presque davantage parler du passage des Experts sur le plateau télé de l’Équipe que de leur exploit sportif : deux médailles d'or olympiques consécutives.

Excusez du peu...

Mais pour les puristes, les esthètes et les docteurs ès Olympisme, le comportement des joueurs, - en l’occurrence un joueur et l'entraîneur - a terni l'image du sport, de la France, de l'Olympisme, et il s'en fallut de peu pour que cet acte infâme n'efface le récent exploit de la Nasa sur Mars.

Ouf !!!!

En fait, ces joueurs ne sont que des sportifs, pas des être humains, juste des robots en maillots : il leur est interdit tout écart, toute excentricité, sauf quand c'est pour amuser la galerie, en tournant un clip parodique par exemple....

Voir ces joueurs dans des publicités, donnant ainsi à voir la marchandisation croissante du sport, et les joueurs produits est-il Olympismo-compatible ?

Montrer à des jeunes joueurs deux adultes craquer et démonter un plateau dans la bonne humeur n'est-il pas moins néfaste que leur bourrer le crâne en leur disant qu'un jour, eux aussi pourront vendre leur image ?

Le fait que la flamme olympique soit éteinte au moment où débutent les jeux paralympiques - que personne ne diffuse parce-que pas assez rentables pour l'audimant -, c'est fidèle aux valeurs du sport ?

Alors arrêtons de jouer les grands choqués et regardons le monde tel qu'il est, et il craint grave !

Ils ont répondu à leur manière à la condescendance des journalistes, avec leurs questions inlassablement débiles Exemple, match perdu contre l'Islande, question du journaliste : c'était pas terrible hein? Si, si formidable, la preuve, on a perdu.

Sans parler des attaques sur l'âge des joueurs etc...

Donc oui, ils ont craqué, et avec toute la pression qu'ils avaient, je suis même surpris qu'ils n'aient pas bouffé les micros.

Si les footballeurs avaient fait ça ? Si ça avait été un joueur noir ?

Des cons en auraient rajouté, pas parce-ce qui se serait passé l'aurait mérité, mais juste parce-ce que ceux qui en auraient parlé, sont des cons et des racistes finis.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.