Une famille palestinienne brûlée dans l'indifférence générale ? Où sont l'ONU et BHL ?

Alors que les exactions commises par les colons et l'armée devraient chaque jour être relayées par les médias français, on assiste à un veritable bal des faux culs, et à une surenchère dans la désinformation.

On a compris le subtil exercice consistant à mettre palestiniens et israliens sur le même pied d'égalité.
Un enfant de 4 ans comprendrait aisément que cette symétrie, qui n'est qu'une stratégie visant à nuire aux palestiniens, est non seulement débile mais dangereuse.

On a toujours assimilé la résistance palestinienne, légitime contre l'occupation illégale des terres de Palestine, comme du terrorisme.

Depuis trop longtemps, les médias français ont choisi leur camp.

Il n'y a qu'a voir la pluie de dépêches quand une roquette est tirée sur Israël. Avec ou sans blessés, on en entendra forcément parler. Soit.

Le problème c'est que lorsque ce sont les palestiniens qui sont victimes d'actes de barbarie, il n'y a plus personne pour s'en faire l'écho.

On passe sous silence, à chaque fois, les crimes commis par l'armée et les colons qui, il faut le rappeler sont reconnus par le droit international comme des spolieurs de territoires, des criminels en puissance.

Pour les plus courageux, vous trouverez des photos de ce crime abjecte ici.

La passivité de la très grande majorité des nations, la non-réaction de l'Etat français, sont une honte internationale.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.