Que des Français en France ?

A entendre nos élites politiques - dont certains se délitent - il n'y aurait en France que des Français ! Encore hier, Valls, sur France 2 nous sort un truc du genre " je crois beaucoup de Français qui me disent que ...". Est-ce à dire qu'il n'écoute que ceux qui peuvent potentiellement voter ? Ou a-t-il intégré, comme d'autres surtout à la droite de la droite, que la France est d'abord peuplée de Français et que les autres sont là, mais comme ils ont moins de droits, ils comptent moins, voire pas du tout.

On peut se demander s'il accorde la même importance aux propos de sans-papiers ou de personnes ne disposant que d'une carte de résidence...

Ces citoyens étrangers et sans-papiers sont d'abord citoyens et acteurs eux aussi de leur vie, contraints et forcés de se battre pour une reconnaisance qu'on leur refuse, gouvernements de "gauche" et de droite confondus.

Je trouve pour ma part que cela ne relève pas d'une simple maladresse mais d'une négation d'un fait historique majeur : des étrangers vivent depuis des décennies sur le sol français.

Ces étrangers sont la France qui se lève tôt chère à Sarkozy mais aussi à Valls et à la droite du PS.

Il est insultant de parler de la Frane de la sorte, on ne peut s'empêcher d'y voir une vision teintée de nostalgie, d'un temps, où comme le disait le grand penseur Claude GUEANT, les Français étaient chez eux..

Le jour où la gauche aura le courage de ses idées, les étrangers auront le droit de vote, et les sans papiers seront régularisés, et ils seront bien obligés d'écouter tout le monde, car ce seront autant d'électeurs potentiels et finalement, c'est bien le plus important, non ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.